La Grande Bordée 2017 - La Chaume / Les Sables d'Olonne

Les Sables d’Olonne – La Grande Bordée 2017: embarquement maritime pour La Chaume




Les Sables d’Olonne – La Grande Bordée 2017: embarquement maritime pour La Chaume

Du 7 au 10 septembre 2017, tous les matelots vigie, du haut de leur mât, auront leur longue vue fixée sur La Chaume!
Ils seront 70.000 à embarquer pour La Grande Bordée, la Fête des Gens de Mer. Du moussaillon au capitaine de navire, en passant par les pêcheurs et autres marins, ils seront tous là, présents pour participer et échanger avec les terriens. Il se dit même que nous aurons la présence d’un maire au pied pas si marin que çà…..

Qu’importe, du moment qu’il a du goulot, il pourra trinquer à La Grande Bordée, cet événement désormais réputé qui existe depuis la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb, nous a-t-on assuré dans les tavernes chaumoises…
Chercheraient pas à nous avoir avec des « menteries » nos Chaumois??  Ce serait en fait la 9ème édition depuis un lancement il y a 17 ans!
Et en cette année 2017, après une année 2016 durant laquelle la marée n’est pas montée – de nos jours, on parle d’année sabbatique – le matelot vigie, du haut de son mât, pourra crier à nouveau « Terre » le 7 septembre 2017 en apercevant au loin le cap de La Chaume et « Ses quais comme autrefois. » (de 10h30 à 18h30).

Le Nao Victoria, réplique d’un des 5 bateaux de l’expédition de Magellan

 

Programme
Le plus haut mât sera alors l’apanage du « Nao Victoria » une réplique du Victoria, l’un des 5 navires de l’expédition espagnole du Portugais Magellan en août 1519. Après que Magellan fut tué en avril 1521 aux Philippines, le bateau continua et fit le tour du monde jusqu’à son retour en septembre 1522. Le bateau pourra être visité de 10h à 19h, du 7 au 10 septembre 2017, place de la Capitainerie (5€, gratuit pour les moins de 10 ans).

Tour d’horizon de l’organisation
Mais, avant d’aller plus avant dans la découverte de la totalité du programme, écoutons les deux principaux organisateurs, Line Hugé et Jean-Carol Lézé. Lors d’une Conférence de Presse durant laquelle le maire des Sables d’Olonne Didier Gallot et le président de l’Agglo Yannick Moreau étaient présents, ainsi que Claire Legrand, élue chargée de la culture, Line Hugé fit un tour d’horizon du programme mais aussi des péripéties et blocages qu’elle rencontrait pour l’organisation de La Grande Bordée.
Elle remercia tout d’abord Francky Laurent pour sa créativité et la réalisation de la splendide affiche de l’événement. Line Hugé retraça les débuts de l’aventure, démarrée avec une bande de copains vers l’an 2000 et qui désormais s’appuie sur 250 bénévoles.
« Une belle aventure humaine » dit-elle, légèrement dépitée, malgré tout, par les nouvelles contraintes imposées en raison même de ce développement. Plus il y a de monde, plus il y a d’animations, spectacles et expositions variées et donc disséminées, et plus il y a de contraintes sécuritaires alors même que la France est toujours sous le contrôle de Vigipirate et Sentinelle. Préfecture et sous-Préfecture veillent donc à la mise en place de toutes les obligations sécuritaires, comme le font également les services du Sdis (Pompiers). Mais la masse de ces contraintes et le sentiment que tout le monde n’est pas à la même enseigne, selon Line Hugé, ont tendance à fatiguer plus que de mesure.
Line Hugé poursuit en précisant que « la particularité de la Grande Bordée, c’est d’accueillir les gens. »
Elle cite ensuite et met en exergue les nouveautés: une ouverture des quais dès 10h30 afin de festoyer, chanter, danser….. Et cette année la Ville, qui en est devenue récemment propriétaire, a mis la Villa Tertrais-Chailley (ex-sous-Préfecture) à disposition de l’organisation qui a prévu d’y installer durant la fête des artistes, peintres et sculpteurs. D’autres artistes se produiront aussi sur l’Esplanade du Prieuré dont un sculpteur qui exercera ses talents en live durant 3 jours (Yvan Mercier et son « Aphrodite »,  Jean-Paul Boury, Mauricio Arancibia, James Gaborit, Cath Cousseau et ses calebasses).
Durant les repas, il sera possible de s’évader entre deux plats en écoutant la Chorale des Olonnois et plusieurs autres groupes locaux.
Reste une incertitude, un feu d’artifice par Jacques Couturier, qui ne serait pas tiré depuis la jetée mais depuis un navire, ce qui semble compliquer les choses, notamment en matière de sécurité pour les services de lutte contre les incendies.

A LIRE  Vendée - Incendie dans une habitation rue de La Métairie aux Sables d'Olonne

La Mairie des Sables d’Olonne et L’Agglo en soutien
En parallèle aux contraintes de sécurité, il faut aussi tenir compte de celles relatives à la technique et à la nécessaire communication. Line Hugé en profite donc pour remercier la Ville des Sables d’Olonne et l’Agglo pour leurs soutiens à la fois techniques et humains.
Le Maire des Sables d’Olonne, Didier Gallot s’est déclaré heureux de mettre la Villa Chailley à la disposition de l’organisation. Ce sera la 2ème ouverture du Parc depuis son achat par la Ville. Il n’a pu que constater que de plus en plus d’obstacles et de verrous se présentaient face aux organisateurs, et que cela devenait usant et minant au point de freiner les initiatives. S’il estime nécessaire le principe de précaution et de sécurité, il s’étonne du détail auquel on arrive…. et en conséquence il rend hommage aux membres de l’organisation pour leur opiniâtreté. Quant au président de l’Agglomération, Yannick Moreau, il s’est réjoui de l’existence de ce bel événement et de la qualité de la programmation et a félicité l’équipe extraordinaire qui s’est mobilisée depuis 2 ans.
Puis Line Hugé en vient à l’essentiel, l’imposant programme de la 9ème Grande Bordée, sur désormais 4 jours au lieu de 2 précédemment.

Programme
Il y aura un volet Fête de la Mer – avec notamment la présence d’une réplique d’un des bateaux de l’expédition de Magellan, le Nao Victora, – et un volet culturel.
Le volet culturel comprendra des expositions du 23 août au 10 septembre 2017:
* Au Prieuré Saint-Nicolas: une exposition d’ex-votos par Anne-Emmanuelle Marpeau (des boîtes qui retracent certains aspects incontournables du monde de la mer: la marine, les ports, la navigation etc…), et de magnifiques gravures, eaux-fortes, de Pierre Courtois, peintre officiel de la Marine.
(Anne-Emmanuelle Marpeau: Depuis 25 ans, Anne-Emmanuelle Marpeau se partage entre la côte Est des Etats-Unis, la Bretagne, l’Irlande et les rives du Léman. Elle crée des boîtes ex-voto qui racontent entre trois dimensions l’âge d’or de la marine à voile et perpétuent une forte tradition de l’art populaire maritime. Son œuvre est un hommage au courage des marins. Pierre Courtois est un peintre de la Marine installé à Noirmoutier. Il pratique le dessin, la peinture à l’huile, l’aquarelle, la gravure en taille-douce, la lithographie et a réalisé près de 460 oeuvres à ce jour. «Pour mes gravures, je privilégie l’eau-forte, une technique qui me permet de travailler directement sur le cuivre devant le sujet», explique-t-il.)

 

Oeuvre de Claudius

 

* A la Salle des Gardes, on pourra admirer un hommage à l’oeuvre de Claudius (décédé en 2015), ainsi qu’une exposition du travail de photographie de Lampra’s View.
(Claudius: Les organisateurs de la Grande Bordée ont tenu à rendre hommage à l’oeuvre de Claude Tortereau, alias Claudius, une figure sablaise de l’art brut, né le 5 juillet 1959 et décédé en 2015. Autodidacte, l’artiste a toujours dessiné en commençant au crayon de papier et aux crayons de couleur, puis au stylo à bille sur tous les supports qu’il trouvait (nappe, carnet, peau…) Il va utiliser également l’encre de chine avec des rotring (stylos à pointe tubulaire) pour réaliser des dessins avec la technique du pointillisme. Lampra’s View:  Depuis quelques années, Geneviève Durand étudie, pratique, explore différents domaines et techniques de la photographie (éclairage studio, paysage, macro, pose longue, light painting…) Sa vision de la photographie est d’élargir la recherche, d’ouvrir pour vivre, toucher, saisir et partager des moments de poésie. Le monde de la Grande Bordée est une expérience qui, à son avis, lui offre une grande variété de moments d’intensité et d’émotions. Cette exposition révèle certains de ces moments et d’autres instants poétiques qui ont croisé sa route.)

Pour les Conférences, deux dates sont à retenir, les mardi 22 août et jeudi 7 septembre 2017:
Le 22, Hervé Retureau, historien local, doit s’exprimer sur les « Gens de Mer et la vie religieuse, aux temps anciens. » Et le 7 septembre, ce sont trois intervenants qui officieront: Wilfrid Pontereau sur la « Noblesse de la pierre, et patrimoine côtier au service de l’homme » , Yves Vasseur sur un « Examen d’entrée pour les langoustines » , et Roland Mornet sur « Le Rapport de l’homme et du dauphin à travers les âges. »

A LIRE  Vendée - Ouverture des candidatures pour l'élection de la Reine des Sables d'Olonne 2020

La journée phare: le samedi 9 septembre 2017
1 – Hommage aux marins au Prieuré Saint-Nicolas
10h30: Procession depuis la Capitainerie jusqu’au Prieuré, défilés en costumes (Bagads de St-Nazaire et du Pouliguen, groupes folkloriques…)
11h: Hommage aux Péris en Mer.

2 – Démonstrations 
14h à 18h: Chiens de Sauveteurs en Mer (Cale du Prieuré St-Nicolas)
15h: Démonstration de scaphandriers d’hier et d’aujourd’hui (Cale du Passeur)
16h: Débarquements de poissons (Cale du Passeur)

La Loupiote

3 – Spectacle « La Loupiote »
16h: Spectacle d’acrobaties dans la mâture de la Loupiote (il s’agit d’un duo effectuant des acrobaties sur l’eau: nouveauté) (Cale du Passeur)

4 – Spectacle traditionnel au Prieuré Saint-Nicolas
16h: Ensemble folklorique « Sables Traditions »

5 – Défilé nautique dans la baie des Sables d’Olonne et dans le chenal
17h: Défilé d’embarcations avec des marins-pêcheurs, des vieux gréements, les Olonnois, des baleinières. En clôture, le « Nao Victoria » une réplique d’un des 5 navires de l’expédition de Magellan.

6 – Chants de marins et exposants
Durant toute l’après-midi sur les quais de La Chaume ainsi que dans le parc de la Villa Tertrais-Chailley.

7 – Le Repas de la Mer – Au pied de la Tour Arundel
Bar à huitres, rata de seiches, moules etc… Le repas est animé par le Groupe de chant des Olonnois et le groupe vocal de Lioube.

8 – Soirée concert du samedi 8 septembre 2017 (voir ci-dessous)

 

Tri Yann

 

LES SOIRÉES CONCERTS
Elles ont lieu depuis 2014, nous dit Jean-Carol Lézé, car à la suite de la présence très appréciée d’un groupe cette année-là fut tentée l’expérience en 2015 d’insérer des groupes pour fêter les 15 ans de l’Association organisatrice. Et l’engouement du public fut au rendez-vous avec 5000 personnes au pied de la Tour Arundel pour écouter Elmer Food Beat.
Soirées concerts 2017: 12€ en réservation – 15€ sur place – 20€ le Pass de 2 jours (uniquement en réservation)
– vendredi 8 septembre 2017: Tri Yann / Shake Shake Go / Celkilt.
Avec Tri Yann, on aura droit à une soirée festive, bretonnisante.

Celkilt

– samedi 9 septembre 2017: Arcadian / Le Trottoir d’En face / Les Bidons de l’An Fer /
Le samedi, la soirée sera davantage axée sur l’identité marine, le rapport à la mer.
En complément, le samedi, est prévu le Ballet aérien nocturne des Luminéoles permettant de laisser place à l’imaginaire de chacun (installées dans les douves de la Tour Arundel) et, sous réserve, un spectacle pyrotechnique Feu d’artifice.

La Grande Bordée, en raison de l’importance de l’événement, bénéficie d’une aide substantielle de 70.000€: 30.000€ par la Ville des Sables d’Olonne, 30.000€ par l’Agglomération des Sables d’Olonne, et 10.000€ sur la réserve de l’ancien député.
La dernière Grande Bordée a eu lieu en 2015, l’organisation préférant faire un break d’une année pour mitonner un très bel événement. Mais aucune décision n’a encore été prise pour la périodicité à venir. « Tout dépendra de l’issue de celle-ci, un certain nombre d’éléments devant être pris en compte, déclara Line Hugé, comme par exemple le problème de place, l’exiguïté des quais etc.. »
« Un bilan sera à faire » dit-elle, tout en remerciant par avance les riverains pour leur compréhension.

Jean Le Cam

Et comme Jean Le Cam est le parrain officiel de la 9ème Grande Bordée, on va lui laisser l’honneur de conclure cet article.
Jean le Cam: « Clac, clac, clac….« ***
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

***Phrase culte de Jean Le Cam, aux prises avec sa caméra récalcitrante et la technologie de bord, durant le dernier Vendée Globe.

 

Revoir Jean Le Cam, parrain de la Grande Bordée, lors du Vendée Globe. Attention, y’aura du clac, clac, clac….
(réglez le son sur l’image, logo de droite)

 


BILLETERIE/RESERVATIONS/POINTS INFOS :

  • www.lagrandebordee.com
  • Centre culturel E.Leclerc d’Olonne sur Mer.
  • Office de tourisme des Sables d’Olonne.
  • www.billetweb.fr

 




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Sauvetage – La SNSM et Couach viennent de signer un contrat d’équipement historique

    Vidéo Un plan d’équipement sur appel d’offres lancé en 2018 La Snsm avait lancé un projet d’équipement historique en avril ...