Florence Pineau, David Mounier, Nicolas Chénéchaud, Alain Blanchard.

Les élus d’Olonne-sur-Mer veulent transmettre leur passion des marais !

Le Rendez-vous est fixé près des marais, non loin du centre ville d’Olonne-sur-Mer. Une cabane bien aménagée sert à l’agent municipal chargé de l’animation des marais et du suivi des espèces, David Mounier. Une vue imprenable sur une étendue impressionnante de marais. Pas un bruit, et par quelques souffles du vent vient jusqu’à nous cette odeur caractéristique des plantes des marais. L’air est sain, nous sommes en pleine nature. Que le périphérique parisien semble loin. Soudain, quelques crissements de cailloux : les élus d’Olonne-sur-Mer avec à leur tête Florence Pineau, maire, arrivent. Quel programme ont-il concocté ?

Florence Pineau, maire, Alain Blanchard, délégué au développement durable, et Nicolas Chénéchaud, délégué au développement durable et à l’environnement, prennent successivement la parole.
Impossible de vous redonner le détail des variétés d’oiseaux qui vivent et nichent dans ces marais, ce serait dévoiler une partie du mystère avant que vous ne veniez découvrir ces marais. Au travers d’une lunette géante nous en avons découvert quelques-uns, de loin. Vous pourrez les voir de plus près.
Impossible non plus de vous raconter l’histoire des marais, le détail de leurs créations et leurs anecdotes, là aussi ce serait dévoiler une partie des connaissances que l’animateur en charge des visites vous transmettra. Tout au plus, pouvons-nous vous dire que la superficie totale des marais est d’environ 800 hectares.

Transmettre la passion aux plus jeunes
Dans le discours des élus transparaît un véritable amour, une véritable fibre pour ces marais. Les visites programmées, volontairement gratuites pour favoriser ces découvertes, et assurées par David Mounier ne se veulent pas de simples balades mais avant tout des promenades pédagogiques ; connaître notamment la biodiversité, respecter les plantes, admirer les oiseaux et même comprendre pourquoi certaines espèces de plantes amenées par l’homme peuvent être dangereuses pour les marais, tel est l’objectif de ce programme de visites.
Mais l’objectif n’a pas cette seule ambition ; c’est un autre objectif d’envergure que veulent atteindre les élus rencontrés : ils veulent transmettre aux futures générations, aux Olonnais de demain, la passion de ces marais. Faire comprendre aux jeunes combien ce patrimoine naturel est d’importance, pour tous, et qu’il est de leur devoir de le préserver.
Alors, permettre aux Olonnais et vacanciers de découvrir la nature, de se promener dans un espace naturel c’est bien mais ce n’est pas suffisant, il faut aussi transmettre aux jeunes le relais pour qu’Olonne vive toujours naturellement : un vaste objectif, lancé l’année dernière pour les adultes et depuis deux ans auprès des élèves des écoles, plein d’ambition et ô combien motivant.

Une propriété du Conservatoire du littoral
Sur le plan de la gestion, ce sont les 60ha du Marais des Loirs qui sont plus particulièrement concernés par ces visites pédagogiques. Le Conservatoire du Littoral qui en est le propriétaire en a donné la gestion au Parc naturel pédagogique du marais d’Olonne qui relève de la Mairie d’Olonne-sur-Mer.
A noter, pour les lève-tôt, le réveil du marais à partir de 6h30. Durée de 2 à 3h selon les thèmes pour une distance de marche de 2km environ.
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

Réservation à l’Office de Tourisme d’Olonne-sur-Mer Tél. 02 51 90 75 45
– mardi 5 juillet 2016 : 9 h 30, histoire des marais, comprendre l’évolution des marais.
– mardi 12 juillet 2016 : 9h30, traces et indices afin d’identifier les animaux.
– mardi 19 juillet 2016 : de 6 h 30 à 9 h 30, le réveil du marais.
– mardi 26 juillet 2016 : 9h30, les oiseaux du marais. 
– mardi 2 août 2016 : 9 h 30, histoire des marais, comprendre l’évolution des marais.
– mardi 9 août 2016 : 9 h 30, traces et indices afin d’identifier les animaux.
– mardi 16 août 2016 : de 6h30 à 9h30, le réveil du marais.
– mardi 23 août 2016 : 9h30, les oiseaux du marais.
– mardi 30 août 2016 : les plantes du marais.

 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

E. Leclerc Les Sables d’Olonne – Les premières façades d’YLIUM commencent à se dévoiler

        Nous vous avions présenté récemment le chantier du futur YLIUM, un projet d’extension élaboré entre le PDG Miguel ...