Cycle religieux au Grand Palace - Les Sables d'Olonne

Le Grand Palace Cinéma présente un cycle à thème religieux

Le Cinéma Grand Palace va présenter les vendredi 13 et jeudi 19 mai 2016 un cycle religieux avec deux films s’inscrivant dans cette thématique : « Le 13ème Jour » et « La résurrection du Christ ». L’objectif de ce cycle étant de conduire à la réflexion, la projection des films sera suivie d’un débat. Attention : il est impératif de réserver rapidement car la diffusion est unique (one shot : une seule séance).

FullSizeRender« Il y a actuellement une soif du religieux, une soif de l’absolu » déclare le curé de Notre-Dame de Bon Port, Vincent Lautram, venu présenter ce cycle religieux. L’occasion pour beaucoup de se questionner sur la souffrance, le sens de la religion, le monde de Dieu ou les diverses positions des autorités religieuses. C’est pourquoi, tant Vincent Lautram que François Lesuisse, directeur du Grand Palace, sont convaincus que ces projections devraient attirer beaucoup de personnes intéressées par le sujet, qu’elles soient ou non catholiques.

« Le 13ème jour » est sorti le 13 janvier 2016 tandis que « La résurection du Christ » le fut le 4 mai 2016.

« Le 13e jour » livre le récit déroutant des apparitions de Fatima sous un angle esthétique inédit tout en respectant la chronologie historique des événements. Il s’agit de l’histoire, au Portugal en 1917 de trois jeunes bergers du village de Fatima – Lucie (11 ans) , François (10 ans) et Jacinthe (7 ans) – qui sont témoins de phénomènes étranges. Chaque 13 du mois, une « Dame venant du ciel » se manifeste à eux et leur parle. Les habitants de Fatima, apprenant cela, n’en croient pas un mot et se moquent des enfants tandis que le gouverneur de la région souhaite arrêter la «mascarade» afin d’éviter des troubles à l’ordre public. Mais petit-à-petit, la foule des curieux s’agrandit…
François et Jacinthe mourront jeunes, tandis que Lucie deviendra carmélite et mourra le 13 février 2005.
(Photo originale d’époque ci-dessous) :

Lucie, François et Jacynthe - Fatima

Lucie, François et Jacynthe – Fatima

Les réalisateurs, Dominic et Ian Higgins, ont déclaré souhaiter par leur adaptation « rendre justice à l’histoire et (….) créer quelque chose qui toucherait et parlerait à l’audience d’aujourd’hui. De nos jours, nous avons les moyens de créer quelque chose à l’écran qui était impossible il y a quelques années » et, d’autre part « ne pas mettre seulement l’accent sur la souffrance des enfants, mais également sur la façon dont ces évènements ont affecté les familles. » Enfin, ils ont souhaité « capter le public à travers les yeux des petits voyants. Les enfants voient le monde qui les entoure dans un sens que nous, adultes, pour beaucoup, avons perdu. »

« La résurection du Christ » est l’histoire de Clavius, un puissant tribun militaire romain, et de son aide de camp Lucius, qui sont chargés de résoudre le mystère entourant ce qui est arrivé à un Hébreu nommé Yeshua après sa crucifixion. S’ils veulent empêcher une insurrection à Jérusalem, ils doivent à tout prix mettre fin aux rumeurs assurant qu’un Messie est revenu d’entre les morts…
Le film relate, à travers le regard d’un païen, le récit biblique racontant comment Jésus est ressuscité d’entre les morts.
Le réalisateur Kevin Reynolds a imaginé le récit qu’en aurait fait un sceptique  : « Nous voulions faire un film radicalement différent de ce que l’on avait pu voir jusqu’à présent. Et j’ai eu l’idée du récit qu’aurait pu faire quelqu’un qui n’y croit pas, sous la forme d’une enquête policière. »
Quant à 
Clavius, le personnage joué par Joseph Fiennes, il est au centre de l’histoire. La perspective d’incarner Clavius et la spectaculaire transformation qu’il subit en quelques jours – l’histoire se déroulant au cours de 40 jours qui séparent la résurrection du Christ de son Ascension – était irrésistible pour l’acteur : « Quand on rencontre Clavius au début du film, déclare-t-il, c’est un militaire, un homme strict, ambitieux, qui a passé 25 ans dans l’armée romaine et a donc une façon de penser très formatée. Puis, au fil de ses aventures, il arrive à un tournant : il réalise qu’il pourrait exister une vie après celle qu’il a connue sur Terre, quelque chose qui dépasse sa façon de penser. Après avoir empêché l’arrestation de ce prétendu Messie, Clavius va le rencontrer à nouveau à la fin du film, quand il est ressuscité. C’est un moment décisif ! »

L’acteur Joseph Fiennes a passé du temps auprès d’un enquêteur de la police pour se documenter sur les techniques d’interrogatoire. Il raconte : « J’ai trouvé comment aborder le personnage en passant de longues heures avec un policier à discuter de ce que c’est que de conduire un interrogatoire – du procédé, de ce qui se passe, de ce que l’on ressent… Même si La résurrection du Christ est une histoire biblique, je voulais aborder les choses de façon pragmatique, ancrer Clavius dans la réalité, parce que je voyais vraiment le film comme une enquête policière digne d’un film noir. »

Entre une enquête policière religieuse à l’époque romaine et les apparitions de Fatima, il y aura matière à débat !

A LIRE  Vendée Les Sables d'Olonne - Sauveteurs en Mer: toute l'histoire de l'abri du Canot de sauvetage

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

La résurrection du Christ : vendredi 13 mai 2016 à 20h
Le 13ème jour : jeudi 19 mai 2016 à 20h

Cinéma Le Grand Palace, Boulevard du Souvenir Français, 85100 Les Sables-d’Olonne – Tél. 09 60 18 11 52
Réservations :
http://cinema-legrandpalace.fr/FR/fiche-film-cinema/M144137/la-resurrection-du-christ.html
http://cinema-legrandpalace.fr/FR/fiche-film-cinema/M143743/le-13eme-jour.html

 

 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Vendée – Trois accidents de la route dans la matinée du vendredi 13 décembre 2019

    Les Sapeurs-Pompiers ont été appelés: 1) – le vendredi 13 décembre 2019 à 7h22 sur la Commune de Sèvremont. Il ...