La Roche-sur-Yon Vendée. URBANISME: le projet SMAC Musiques actuelles

 


 

.
En février 2017, l’Agglomération de La Roche-sur-Yon a approuvé la construction d’une nouvelle salle de musiques actuelles (SMAC) à La Roche-sur-Yon, en lieu et place du bâtiment Sernam situé boulevard Leclerc. Baptisée QUAI M, cette nouvelle SMAC est unique en Vendée et viendra compléter l’offre culturelle du territoire en prenant appui sur la richesse créative et la cohésion sociale qui caractérisent les musiques aujourd’hui. L’ouverture est prévue en septembre 2022.

Suite à un appel à projets, le jury de concours a retenu le groupement CHLOE BODART / CONSTRUIRE pour la maîtrise d’œuvre du futur équipement.

Les matériaux bois et béton sont ici mariés pour offrir un confort à la fois acoustique et esthétique aux spectateurs.
Salles chaleureuses, lieux conviviaux, ce nouvel équipement offre également un esprit de partage et d’ouverture sur l’extérieur grâce à des terrasses et des balcons.
.

.
D’une superficie de 2326 m2 répartis en 3 niveaux (rez-de-chaussée et 2 étages), la nouvelle SMAC pourra accueillir le public dans 2 salles de concert :

  • –  Une grande salle de 878 places sur trois niveaux avec au rez-de-chaussée la scène, la fosse et le pourtour, au premier étage le balcon et les gradins et au deuxième étage les équipements techniques;
  • –  Une salle-club de 200 places au premier étage.Cette configuration permettra ainsi aux spectateurs de découvrir des artistes confirmés de grande renommée comme des artistes émergents.
    5 studios de répétition pour les groupes amateurs et professionnels viendront compléter l’offre.
    Ll’équipement comprendra des bureaux, des lieux de stockage et de convivialité ainsi que des régies techniques.Les espaces extérieurs seront composés d’un parvis de plus de 450 m2, d’une aire technique de 350 m2, d’une terrasse accessible au public de 250 m2 et d’une terrasse réservée aux artistes de plus de 50 m2. Le parking pourra accueillir jusqu’à 178 voitures.

 

 

 

.
AGENDA

  • De janvier à avril 2021 > le gros œuvre dont l’installation des balcons et des terrasses en février et mars et la fin du coulage du béton pour les planchers et les élévations
  • –  De janvier à juin 2021 > réalisation de la charpente bois
  • –  Avril et mai 2021 > pose toiture et pose des murs rideaux
  • –  Fin mai 2021 > clos et couvert
  • –  Réalisation de la fresque > juin 2021
  • –  Printemps 2022 > fin des travaux
  • –  Du printemps à l’été 2022 (2 à 3 mois nécessaires) : emménagement de l’équipe du Fuzz’Yon et tests
  • –  Rentrée septembre 2022 > ouverture de la nouvelle SMAC QUAI M

 

BUDGET
7 876 219 € ont été investis dans ce nouvel équipement dont :

  • –  5 253 337 € par l’Agglomération ;
  • –  1 000 000 € par le Département de la Vendée ;
  • –  713 313 € par la Région Pays de la Loire ;
  • –  689 137 € par l’Etat (DSIL – dotation de soutien à l’investissement local 2019) ;
  • –  120 432 € par l’Etat via la Direction Régionale des Affaires Culturelles ;
  • –  100 000 € par le CNV (Centre national de la chanson, des variétés et du jazz).

 

FRESQUE

Conçue par l’artiste Malte MARTIN*, cette fresque sera réalisée en juin 2021 et s’étendra sur 3 des 4 façades de la SMAC :

  • –  Façade Nord > emprise 39.65 B (base) x 10.90 à 15.05 H (hauteur) m (258 m2)
  • –  Façade Est (voie ferroviaire) : emprise 17.20 B x 10.90 H m (104 m2)
  • –  Façade Nord-Ouest (boulevard du Maréchal-Leclerc) : emprise 3.56 x 10.90 à 15.05 H m (30 m2)


« Le dessin rebondit sur le geste architectural et les motifs zigzagués du parvis. Les motifs graphiques font écho aux plissés du béton de l’autre côté. Les diagrammes sonores qui oscillent à partir d’une ligne médiane, vers le haut et le bas pour indiquer les amplitudes, ont été une autre inspiration. Le rythme des lignes fait chavirer la façade et donne un avant-goût de la vibration musicale qui joue à l’intérieur. »

 

MALTE MARTIN est né en 1958 à Berlin. Il se forme aux Beaux-Arts de Stuttgart puis de Paris avant d’intégrer le collectif Grapus, groupement d’artistes cherchant à articuler recherche graphique et engagement politique, puis fonde son propre atelier en 1989. Parallèlement à son travail graphique, il crée en 1998 l’association Agrafmobile, espace d’expérimentation entre création visuelle et sonore, gestes et signes, conçu comme un « théâtre visuel itinérant pour investir l’espace urbain et les territoires du quotidien », et « une tentative de reconquérir l’espace public comme espace d’imagination appartenant à ceux qui y vivent ».

© Photos: Chloé Bodart / Construire

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée. Toute la MÉTÉO en Vendée

      1) – Les Sables d’Olonne et La Roche-sur-Yon: 6 prochains jours 2) – METEO DU JOUR: Villes de Vendée ...