Crêperie La Pendule - Les Sables d'Olonne

La Pendule se met à l’heure des Nomads !

Les propriétaires de la Pendule ont fait évolué leur commerce en juin/juillet 2016 et ont aussi créé une annexe à quelques mètres de leur crêperie phare. Treize ans après l’ouverture – 2003 – ils estimaient alors nécessaire d’aller de l’avant tranquillement sans perdre les critères de convivialité et de qualité qu’ils s’étaient imposés. Une transition en douceur, donc, pour cet établissement qui connaît un succès incontestable en raison de la qualité indéniable de ses galettes.

La Pendule
Il s’agissait alors d’une première transformation pour La Pendule : une rénovation complète de l’établissement fut opérée avec un changement de mobilier et de nouvelles peintures. La « carte » fut modifiée faisant encore davantage la part belle aux produits locaux vendéens. On rentrait là, coïncidence oblige, dans la même logique que le Conseil départemental de Vendée qui avait lancé une campagne importante sur la consommation des produits locaux. La Pendule communiqua alors elle-aussi sur cette spécificité et mit donc en avant les produits locaux qu’elle utilise, aussi bien comme ingrédients de ses galettes que pour les plats proposés.

Une annexe pour les Nomads
Mais l’évolution ne se limita pas à ces modifications puisque dès le 1er juillet 2016 fut créée une annexe – à quelques mètres, toujours sur le Remblai – pour coller à la demande des consommateurs nomades. « Il y a de plus en plus de demande pour des galettes et crêpes à emporter » concédait alors Marine, ajoutant que c’était une demande répétée de la clientèle.
C’est donc « L’Annexe de la Pendule » qui fut prévue pour assurer ce service pour les « Nomads ». Pas de service en salle, juste des commandes à emporter ou à déguster sur place, dans ce nouveau local de 40m2, ou en terrasse face à la mer. Ou, pourquoi pas, après achat en déambulant sur le Remblai ou sur la plage.
Furent également proposés des petits pots de différents produits à dominante locale. Et cela dans l’esprit « épicerie » de magasin de marque, ce qui permet à la fois de développer une notoriété ainsi qu’un segment commercial parallèle. « Mais on reste dans l’esprit d’une clientèle familiale qui nous plaît bien, déclara Marine, en nous limitant à de petites structures. »

A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée - Grande campagne de dépistage Covid sur Les Sables d'Olonne

Vu le succès de La Pendule (dont la surface est d’environ 100m2) – qui garde son service classique en salle -, la facilité pour les propriétaires aurait sans doute été de créer une annexe sur les mêmes bases que la première crêperie. On peut aussi penser que cela aurait été au risque de se cannibaliser. Un des avantages en créant quelque chose de différencié c’est que les motivations restent ainsi intactes comme elles le sont depuis trois générations dans la famille de Matthieu Pelerbe, en provenance de Bretagne. Un savoir-faire qui ne s’est pas perdu, à la grande satisfaction des consommateurs sablais et des estivants.

François Gabart ©Pymouss Wikimedia Commons

François Gabart ©Pymouss Wikimedia Commons

Le Vendée Globe et La Pendule
Le Vendée Globe, c’est un très bel apport pour La Pendule. Pendant les quinze jours entourant le départ (novembre) la Course autour du monde amène beaucoup de clientèle à cette crêperie. Ainsi que pendant tous les week-end des arrivées des skippers (janvier-février). « Et ça nous apporte aussi quelques belles surprises ; ainsi, la veille de son arrivée nous avons eu à table toute la famille de François Gabart. Un merveilleux souvenir ! » se souvient Marine.

L’adresse ?  : face à la Pendule sur le Remblai des Sables d’Olonne !
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée – Préfet: la Vendée en vigilance jaune Canicule

    40° dans les terres et 35° sur le littoral   Fortes chaleurs – Vigilance de niveau jaune canicule pour le ...