Ponton du Patrimoine maritime - Les Sables d'Olonne

La Journée patrimoniale historique du 16 avril 2016 aux Sables d’Olonne !

Trente cinq ans que certains rêvaient de cela ! Et, en ce jour du samedi 16 avril 2016, leur souhait fut exaucé. « Océam » et « Les Bois flottants » disposent désormais de leur ponton dans le vieux port des Sables d’Olonne, quai Guiné à quelques brasses de la pile en épi et de la station du passeur, afin d’y amarrer les navires du patrimoine et vieux gréements jusque-là dispersés. Un moyen de mettre en valeur le patrimoine maritime des Sables d’Olonne.

Un partenariat a donc été établi, sous la direction de Geoffroy de Baynast, adjoint en charge de l’urbanisme entre les associations de défense du patrimoine maritime, la Direction des Affaires culturelles des Pays de Loire (DRAC), le syndicat de gestion du Port des Sables d’Olonne et de nombreux acteurs qui ont apporté leur concours afin de mettre à disposition un ponton pour accueillir les différents bateaux du patrimoine.

Cliquez sur les photos pour agrandir

L’inauguration a eu lieu ce samedi en présence de nombreuses personnalités du Pays des Olonnes, dont le député Yannick Moreau, la sénatrice Annick Billon, le député-maire honoraire Louis Guédon, Gérard Faugeron, Jean-Marie Belle, PDG de la Saemso-SA Economie mixte de Port Olona etc..
A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée Globe. Comment accéder au Village départ du Vendée Globe ?

Après une visite des bateaux, le ruban officiel tricolore a été coupé et les traditionnelles allocutions ont été écoutées avec beaucoup d’attention par un public venu nombreux.

Geoffroy de Baynast, maire-adjoint, a inauguré – en tant que maître d’oeuvre – les discours en présentant les actions qui avaient été mené pour la finalisation de ce projet qui s’inscrivait dans les réalisations prévues par la municipalité.Puis ce fut au tour des présidents d’Océam, François Delanneau, et des Bois Flottants Yannick Viau de prendre la parole, le premier rappelant que c’était l’un de ses souhaits depuis la création d’Océam en 1981, le second remerciant – les larmes aux yeux – tous ceux qui avaient contribué à cette réalisation.Plusieurs institutionnels prirent ensuite également la parole dont Jean-Marie Belle et Yannick Moreau, député (voir notre vidéo ci-dessous). La musique ne fut pas absente de la cérémonie avec, notamment, la Confrérie des Fins Gourmets Chevaliers du Comte d’Olonne.La Reine des Sables d’Olonne 2016, Charlène, pleine de charme, était bien sûr présente pour un tel événement et était accompagnée de sa 2ème Ambassadrice la charmante Astrid.
A LIRE  Saint-Gilles-Croix-de-Vie Vendée Coronavirus. ARS Pays de la Loire: résultats du dépistage au Pays de St-Gilles

LS_ponton-xTandis qu’aux quais les navires – ravis d’être pour une fois au centre de toutes les préoccupations – se paraient de leurs plus beaux atours, le curé chargé de leur bénédiction tomba dans les pâmes et dût être emporté par les secours (la rédaction du Reporter sablais a choisi de ne pas publier les photos).

Le Kifanlo – chalutier-thonier construit au chantier Batifort des Sables d’Olonne en 1955 et premier bateau de pêche à être classé Monument historique – ainsi que les autres vieux bateaux sauvés par les Bois Flottants –  ne durent leur salut qu’à un nouveau bénisseur.

Parmi eux, Frère de misère (1951 – Chantier Espoir sablais), Loulou (1971 – Chantiers Espoir sablais et Butaud), et Léo (1971).

Le bénisseur

Le bénisseur

Cette journée du 16 avril 2016 restera assurément une journée historique, à la fois pour l’histoire maritime mais aussi pour Les Sables d’Olonne !

(voir ci-dessous notre vidéo et sous la vidéo cliquez sur J’aime ou Waouhh….).

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée Coronavirus. ARS Pays de la Loire: statistiques par départements au 29 septembre 2020

  STATISTIQUES         Le Reporter sablais A LIRE  Les Sables-d'Olonne Vendée Coronavirus. ARS Pays de la Loire: statistiques par ...