Pétards et Feux d'artifice

Fêtes du 14 juillet : Interdiction des feux d’artifice et pétards pour les particuliers

Le Préfet de Vendée, Jean-Benoît Albertini, a pris des mesures drastiques pour la Fête nationale du 14 juillet et les heures qui précéderont et suivront. Ces mesures ne s’appliquent qu’aux particuliers ; bien sûr les Feux d’artifice organisés par des professionnels ne sont pas concernés par ces mesures. 

Un arrêté a été pris qui comporte donc une série de mesures préventives portant sur l’interdiction temporaire de la vente, de l’utilisation, du port et du transport des feux d’artifices.
Ainsi, la cession, à titre onéreux ou non, et l’utilisation de toutes catégories d’artifice de divertissement, y compris les pétards, sont interdits aux particuliers du 13 juillet à 07 heures au 15 juillet à 07 heures, sur l’ensemble du département de la Vendée.
Durant cette période, le port et le transport par des particuliers non qualifiés des artifices de divertissement et articles pyrotechniques sont interdits.
Les personnes justifiant d’une utilisation des artifices de divertissement et articles pyrotechniques à des fins professionnelles ou pour une collectivité territoriale, titulaires du certificat de qualification peuvent, et à ces fins exclusivement, déroger aux dispositions de l’arrêté N° 16 CAB-SIDPC-544.

Ces mesures étaient prévisibles puisque certains commerçants des Sables d’Olonne, habitués à vendre ces articles pour la Fête du 14 juillet, étaient en pétard il y a quelques jours car ils n’avaient aucune chance de pouvoir commercialiser leurs stocks achetés plusieurs milliers d’euros durant le 14 juillet en raison des interdictions dont il est question.
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais
(avec Préfecture)

A LIRE  Les Sables d'Olonne Vendée. FRANCE Elections municipales: participation en baisse

À propos Le Reporter sablais

x

Check Also

Les Sables-d’Olonne Vendée. Justice: 3 mois avec sursis et 9500 € de dommages-intérêts pour le « déménageur »

    Justice: 3 mois avec sursis et 9500 € de dommages pour le « déménageur » L’histoire s’était déroulée en septembre 2017. Une ...