Bois Juquaud : le scooteriste valdingue, le chien est sauf

C‘est sur le chemin de Bois Juquaud, peu après le lieu où se trouve la célèbre bourrine, que s’est produit l’accident. La route est très dégradée tout le long, et des racines soulèvent même le goudron à certains endroits. Les habitants du coin le disent « il y a presque un accident par jour » entendez par là que de nombreux cyclistes ou motoristes glissent ou tombent. Mais là ça semble plus sérieux. L’ambulance des pompiers est présente mais peu de temps après c’est le Smur qui apparaît.

Sur le côté, près du scooter, le chien du conducteur. Apparemment, il le transportait avec lui. Le chien saigne un peu sous le museau, mais rien de grave même s’il semble un peu désemparé. On le caresse et ses yeux reprennent leur lueur habituelle. La Gendarmerie vient d’arriver, ils vont s’occuper de lui, mais en attendant ils interrogent les personnes présentes pour savoir si quelqu’un a été témoin de la scène.
L’un d’entre eux affirme être présent, avoir vu le scooter arriver mais tournant la tête pour discuter avec une voisine il n’a pas vu la scène de la chute.
Un autre oriente les gendarmes vers la racine fautive ; en effet, une racine de chêne soulève clairement une partie du goudron ; un peu plus loin une trace récente d’essence, l’accident s’est bien produit là et le scooter a valdingué après que la roue ait touché la petite bute formée par la racine.

Sur toute la route des lignes oranges à la peinture sont tracées pour de prochains travaux : « ça fait de nombreuses fois que l’on réclame la réfection de cette route mais rien n’a été fait, elle est en très mauvais état, mais même après ces accidents ils ne vont réparer que les portions abîmées et non l’ensemble de la chaussée » râle l’un des habitants.
Le chemin du Bois Juquaud, sur la commune de St-Hilaire-de-Riez, n’est pas très emprunté, mais plusieurs voitures attendent patiemment de pouvoir passer. A l’arrivée du Smur, les gendarmes dégagent les affaires, casque et sacoche, qui obstruaient le passage. La voie est libre.
Le Smur va prendre en charge le blessé ; le chien va devoir patienter avant de revoir son maître.
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

Laisser un commentaire

Adblock détecté

Bloqueur de publicités détecté. Nos articles sont gratuits et seule la publicité nous permet de nous développer. Merci d'insérer www.lereportersablais.com dans la liste de vos sites autorisés dans les paramètres de l'application Adblock que vous avez téléchargé sur votre smartphone ou ordinateur.