Plage des Sables d'Olonne

Vendée – Pleins feux sur le Pays des Olonnes et l’Agglo des Sables d’Olonne




Vendée – Pleins feux sur le Pays des Olonnes et l’Agglo des Sables d’Olonne

Le Pays des Olonnes est un territoire, avec ses spécificités et ses enjeux. Influencé par un passé particulier duquel ne sont absentes ni les influences catholiques, ni les protestantes, ce territoire a partagé les péripéties de l’histoire vendéenne avec une particularité, le rattachement républicain des Sables d’Olonne.
Le sujet du jour n’est cependant point de revenir sur son histoire mais de tracer les points essentiels qui influenceront son histoire de demain.
Celle-ci ne pourra s’affranchir des évolutions concernant les collectivités territoriales et locales entraînées par la loi NOTRe, ni des incitations diverses au regroupement de communes. Fusion, inter-communalités, communauté de communes, communauté d’Agglomération… le Pays des Olonnes aura « testé » toutes les constructions administratives avec les complexités qui s’y rattachent.

De quoi demain sera fait au Pays des Olonnes?
Après des décennies de luttes diverses, les trois villes du Pays des Olonnes, Les Sables d’Olonne, Olonne-sur-Mer et le Château d’Olonne devraient fusionner au 1er janvier 2019. Un Conseil municipal rassemblant toutes les forces élira en interne un Maire pour une durée d’une année, 2019, jusqu’aux élections municipales prévues en 2020 sur l’ensemble du territoire français.
Parallèlement, une Communauté d’Agglomération a été créée au 1er janvier 2017, remplaçant la Communauté de Communes des Olonnes (CCO) et celle d’Auzance / Vertonne. La commune de St-Mathurin s’est rattachée à l’ensemble.
Aujourd’hui, nous sommes donc en présence de 7 communes et d’une communauté d’Agglomération les regroupant. Demain, après le fusion de 2019, subsisteront 5 villes et la même communauté d’Agglomération.

 

Derrière quelques secousses sismiques locales politico-politiciennes comme le débat sur l’évolution des indemnités du président de l’Agglo – qui est un non-événement en soi au regard des enjeux – se dessine l’évolution du territoire du Pays des Olonnes – et de l’Agglo des Sables d’Olonne – pour les décennies à venir.

Le Tourisme passe dans les compétences de l’Agglo
La Communauté d’Agglo a récupéré, peu ou prou, les prérogatives de l’ex-CCO: Economie, Réseau de transports (les bus Oléane), l’environnement et l’aménagement du territoire, la petite enfance et la jeunesse, les actions et équipements culturels communautaires, les équipements sportifs communautaires, l’assainissement et la collecte des déchets ménagers.
Mais elle a aussi, désormais, compétence pour le Tourisme, un dossier d’une grande importance pour le développement du territoire, d’autant plus qu’une partie se trouve en zone littorale et balnéaire.
Les anciens Offices de Tourisme ont été regroupés et la politique du Tourisme se décide donc à l’échelon de l’Agglo. Un Directeur a été nommé. Rappelons, pour toutes les prérogatives de l’Agglo que nous avons cités plus haut, que les Communes ne peuvent plus intervenir administrativement dans les dossiers qui s’y rattachent, sauf au travers du Conseil de l’Agglo.

L’Agglo crée 2 outils d’intervention
L’Agglo est une entité juridique dont les décisions sont prises en Bureau et Conseil communautaire, et qui est dotée de 180 permanents chargés de mettre en oeuvre la politique décidée par les élus.
Pour certains dossiers, il est toutefois nécessaire de mettre en place des outils adaptés. C’est ainsi qu’ont été créés:
– la SEM Les Sables d’Olonne Développement, société d’économie mixte, chargée du dossier ECONOMIE.
– la SPL Destination Les Sables d’Olonne, société publique locale au capital de 100.000€ (dont les actionnaires sont l’Agglo et les 7 communes), créée le 1er janvier 2017, chargée du dossier TOURISME.
Les SEM et SPL sont des outils classiques de développement des collectivités territoriales. La SPL étant par nature plus souple et permettant une passation de marché « in-house » (c’est-à-dire pour une entité faisant partie de son giron) sans avoir à émettre une mise en concurrence mais tout en respectant les règles établies.
* Les orientation stratégiques de la SEM seront bien sûr préalablement validées par l’Agglo qui a en charge les Zones d’Activité et l’immobilier d’entreprises. La SEM s’occupe du Guichet unique pour les entreprises, de la prospection, du développement économique et de la Gestion de la Pépinière d’entreprises existante.
* Les orientations stratégiques de la SPL sont décidées par l’Agglo qui a en charge l’aménagement et l’équipement des sentiers de randonnées et du port de plaisance. La SPL s’occupe de l’Accueil et de l’Information en matière de Tourisme, du développement touristique, de la démarche Qualité, de la promotion de la destination Les Sables d’Olonne.


Pour le Pays des Olonnes, demain c’est 2019

1er janvier 2019, la fusion tant attendue par beaucoup sera effective. Les différents camps se préparent à l’assaut, soit pour 2019 soit pour 2020. Dix-huit mois, c’est à la fois court et long. Stratégies, camps, préparation des listes, tout est déjà dans les esprits, parfois rédigé sur papier à l’encre effaçable…
La seule chose qui reste encore à écrire sera la hauteur des trahisons. Certains ont déjà tenté de comptabiliser, parmi les 99 futurs membres du Conseil municipal de la future grande ville des Sables d’Olonne, lesquels voteraient pour telle ou telle liste. Etonnamment, selon les camps, le résultat n’est pas le même….
Mais la population attend autre chose qu’une seule bataille politique. Elle attend la définition d’une stratégie à long terme au bénéfice de la grande ville des Sables d’Olonne et de ses habitants.
De nombreux dossiers d’importance n’ont pas encore trouvé de solution efficiente – ce qui ne veut pas dire que rien n’a été fait – ou aucune stratégie n’a encore été esquissée. On peut en citer quelques-uns – même si nous savons pertinemment que pour quelques-uns ils relèvent de décisions nationales ou régionales: le chômage, la dépendance, les déserts médicaux, les frais importants des maisons de retraite, la politique des transports (en lien avec le reste du littoral), le logement des jeunes, le développement des entreprises, la politique d’incitation à l’installation d’entreprises, le rapprochement d’installations semi-universitaires, la valorisation du pôle-santé, l’organisation de permanence médicale (dim et jours fériés) au sein même de la ville pour les personnes sans moyens de locomotion, la réduction des délais de rendez-vous médicaux etc….


Des sujets d’importance pour une ville – la grande ville des Sables d’Olonne – qui sera la 2ème ville de Vendée derrière La Roche-sur-Yon et la 1ère du littoral. Une ville qui comprendra alors plus de 43.000 habitants et sera la locomotive touristique du département.

Vendée Globe

Et les enjeux seront, nous l’avons dit, plus importants que les ambitions personnelles des uns ou des autres qui peuvent avoir leur pleine légitimité dès lors que cette ambition est mise au service de l’intérêt général.
Notons, sans exhaustivité:
– Le développement du logement, des services médicaux de qualité, des antennes universitaires: pour une croissance maîtrisée.
– Le maintien du patrimoine, le développement des unités muséales, le développement de l’attractivité sportive et événementiel (Vendée Globe): pour un développement culturel et sportif adapté.
– Le développement de l’attrait en matière d’installations de congrès: pour attirer un public de congressistes, pour développer le tourisme d’affaires et accentuer le renom de la station.

Quatre communes rétro-littorales au sein de l’Agglo
Elles sont quatre et on les dit dynamiques. En tout cas, elles forment un ensemble très complémentaire à la commune phare du littoral qu’est Les Sables d’Olonne, permettant ainsi un équilibre presque ingénieux pour ce territoire vaste et d’une richesse géographique et environnementale insoupçonnée que constitue l’Agglo des Sables d’Olonne.
– Vairé: 1605 habitants, 2812 hectares, 197 élèves au sein de deux écoles, 1 centre de loisirs, 1 bibliothèque, 25 exploitations agricoles (polyculture, élevage, viticulture), 38 établissements liés à l’industrie, l’artisanat et au commerce, 11 hébergements touristiques (campings, hôtels, gîtes, chambres d’hôtes) avec 579 lits marchands. Et 31 associations.
– Saint-Mathurin: 2179 habitants, 2351 hectares, 213 élèves au sein de deux écoles, 1 centre de loisirs, 1 bibliothèque, 15 exploitations agricoles (polyculture, élevage), 57 établissements liés à l’industrie, l’artisanat et au commerce, 18 hébergements touristiques (campings, gîtes, chambres d’hôtes) avec 153 lits marchands. Et 38 associations.
– L’Ile d’Olonne: 2739 habitants, 1923 hectares, 291 élèves au sein de deux écoles, 1 centre de loisirs, 1 bibliothèque, 14 exploitations agricoles (polyculture, élevage, marais salants, viticulture), 75 établissements liés à l’industrie, l’artisanat, le commerce, 12 hébergements touristiques (campings, gîtes, chambres d’hôtes) avec 731 lits marchands. Et 33 associations.
– Sainte-Foy: 1916 habitants, 1562 hectares, 160 élèves au sein de deux écoles, 1 centre de loisirs, 1 bibliothèque, 9 exploitations agricoles (polyculture, élevage), 1 espace de loisirs et 1 plan d’eau, 64 établissements liés à l’industrie, l’artisanat et au commerce, 5 hébergements touristiques (campings, gîtes, chambres d’hôtes) avec 88 lits marchands. Et 33 associations.

Le budget et les grandes lignes directrices de l’Agglo Les Sables d’Olonne
Pour 2017, les élus ont décidé de la stabilité de la fiscalité communautaire (si les assiettes décidées à l’échelon national peuvent évoluer, les taux de taxation au niveau communautaire n’ont pas été augmentés).
Le budget dont dispose l’Agglo est de 75 millions d’€ et 11 millions d’€ seront consacrés aux investissements.
Dans le cadre de la stratégie établie, les élus ont décidé de faire de l’économie et du tourisme la priorité de l’Agglo (d’où la création de la SEM Economie et de la SPL Tourisme). Ils entendent aussi « protéger et valoriser l’environnement » qui est un des atouts de ce territoire. Ils souhaitent aussi « étendre et conforter les services afin d’améliorer la qualité de vie » . Sur ce dernier point, il y a certainement encore une grande marge de manoeuvre.

On rappellera les dossiers essentiels qui font partie des thèmes liés à ces objectifs ainsi que les centres spécifiques existants relevant de l’Agglo :
* Environnement: collecte et tri des déchets ménagers, assainissement, lutte contre les nuisibles, actions en faveur de la transition énergétique, lutte contre la pollution de l’air, gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations.
* Aménagement du Territoire: Schéma de cohérence territoriale (SCoT), Voirie communautaire, Marais salants, Aménagement numérique du territoire, PLUI (en cours).
* Mobilité et déplacements: Transports urbains, Politique de déplacement, Aérodrome.
* Action culturelle communautaire: Conservatoire de musique, Eveil musical en milieu scolaire, Réseau des bibliothèques, Assistance aux porteurs de projets.
* Gestion d’équipements sportifs: Stades sportifs, Piscines et complexes aqualudiques, Base canoë de l’Auzance, Pôle équestre vendéen.
* Petite enfance et Jeunesse: Petite enfance et crèches, Relais Assistants-Maternels (RAM), Prévention Jeunesse.
* Tourisme: Sentiers pédestres et cyclables, Port de plaisance. Et avec la SPL Destination Les Sables d’Olonne: accueil, information, animation du développement touristique, démarche Qualité, promotion de la destination Les Sables d’Olonne.
* Economie: Aménagement des Zones d’activités, Pépinière d’entreprises, Village nautique, Formation professionnelle, centre Numerimer (filière numérique). Avec la SEM Les Sables d’Olonne Développement.

L’Economie et l’Agglo
La SEM Les Sables d’Olonne Développement est une société d’économie mixte chargée du dossier Economie. Elle est financée par des acteurs publics et privés. Une de ses missions est l’installation et la gestion d’un Guichet unique de proximité en faveur des acteurs économiques. Elle se veut aussi un outil collaboratif au service de l’Agglo et des entreprises afin de partager des moyens d’actions (par exemple Pépinières d’entreprises), d’effectuer des prospections communes afin de faire connaître et reconnaître le territoire. Cela peut être aussi un lieu de débat pour élaborer et/ou partager une vision stratégique commune.
Ainsi, la SEM a élaboré un plan mettant en avant les 4 grands leviers d’action à développer en faveur de l’économie:
– développement d’une politique d’offre foncière à vocation économique
* Zone industrielles, commerciales ou artisanales
– accompagnement et soutien des entreprises locales
* Favoriser la montée en compétences, créer un écosystème autour de l’entreprise
– soutien à la création d’activités et à l’innovation
* Gestion des pépinières, Village nautique et Centre Numérimer, création de synergies innovantes en faveur de la croissance bleue, de la transition numérique et de la R&D.
– promotion du territoire afin d’attirer de nouvelles entreprises.

Le Tourisme de l’Agglo
Ce sont 4 structures d’accueil (les ex-Offices de Tourisme) basées sur Les Sables d’Olonne, Olonne-sur-Mer, Le Château d’Olonne et l’Ile d’Olonne avec 21,4 employés Equivalent Temps Plein.
240.000 personnes y ont été accueillies durant l’année 2016 dont 10% de touristes étrangers et 400.000 documents de promotion ont été diffusés.
4000 informations ont été collectées et 100 partenariats ont été initiés pour des labels et des démarches qualités, en matière marketing ou pour la promotion à l’échelon national et international.
Le Tourisme a engendré 360 millions d’€ de chiffres d’affaires, ce qui permet, rappelons-le, d’assurer des revenus à de nombreux Sablais et Vendéens et de leur permettre de se maintenir sur le territoire. Le Tourisme est donc un enjeu majeur pour l’Agglo et ses 7 communes.
Les sites internet Tourisme ont obtenu 1.234.100 visites durant l’année 2016.
Sur le plan stratégique, a été mis en place 1 Office de tourisme d’Agglo avec 3 bureaux d’accueil, le tout couronné par une seule unité d’action, d’accueil, d’information, de promotion et de développement touristique afin d’éviter la mise en place d’objectifs discordants et de permettre une mutualisation et une meilleure efficacité.
Les différentes marques ont laissé place à 1 seule image: « Destination Les Sables d’Olonne. »
Un comité d’orientation a été installé comprenant 11 représentants professionnels du Tourisme (hôteliers, gérants de campings et meublés, restaurateurs).
L’ensemble de ces actions doit permettre, aussi, d’exporter la marque Les Sables d’Olonne, de faire connaître et reconnaître Les Sables d’Olonne comme une destination touristique mais aussi économique, et également de faire la promotion de l’Agglo. Dorénavant, les 7 villes, l’Agglo et ses composantes SEM et SPL, élaboreront un Plan de communication commun, ce qui devrait apporter plus de cohérence à la stratégie. La SPL Destination Les Sables d’Olonne disposera de 250.000€ pour établir ce Plan de communication.
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Tour de France 2018 – La carte du parcours officiel et Grand départ de Vendée

Etape 1 – samedi 7 juillet 2018 NOIRMOUTIER-EN-L’ÎLE > FONTENAY-LE-COMTE – 195km La chaussée du passage du Gois présente la particularité rarissime ...