Raphaël Morand, vainqueur du Nil, porté par la foule égyptienne

Vendée Les Sables d’Olonne : un Sablais-Nantais vainqueur du Nil !

Vendée Les Sables d’Olonne : un Sablais-Nantais vainqueur du Nil !




 

Raphaël Morand, le sablais-nantais Vainqueur du Nil !
Raphaël Morand, qui fut MNS à la piscine du Remblai fut le vainqueur du « 1er marathon du Nil » à la nage en 1953 ainsi que 4ème du marathon de la Manche en 1958. On le voit ci-dessous en photo porté par la foule égyptienne !
Raphaël Morand était issu de « Sainte-Reine de Bretagne ». Il passa son adolescence à Nantes et devint tourneur sur métaux. Il passera aussi son brevet de dessinateur industriel.

Raphaël Morand, vainqueur du Nil, porté par la foule égyptienne

Raphaël Morand, vainqueur du Nil, porté par la foule égyptienne

C’est un mulâtre, dénommé « Bougie » , enseignant à l’école de Natation de Nantes, qui lui fit perdre sa peur de l’eau et qui lui apprit à nager. A 16 ans il s’inscrit au Neptune-Club. Mais c’est l’aviation qui l’intéresse, et il devient donc membre de l’Aéro-Club Nantais.
En 1938 il part faire son service militaire de 2 ans dans l’aviation à Saint-Cyr. Après la défaite, il se réfugie à Missilac, vers 1940, où le Comte de Montaigu, propriétaire du château, le reçoit et lui permet d’utiliser son étang. Raphaël Morand y crée un club de natation.

A la Libération, il retourne à Nantes, retravaille comme tourneur et retrouve le Neptune-Club.
– Le 16 août 1951, il participe à la Traversée de la Manche et arrive 9ème avec un temps de 13h 45 (sens France / Angleterre).
– Le 23 août 1958, il effectue à nouveau la Traversée de la Manche et il améliore sa place en arrivant 4ème avec un temps de 16h32 (sens France / Angleterre).
Le 1er juin 1952 il s’attaque à la traversée de la Loire entre Mindin et Saint-Nazaire. Et c’est le 29 juin 1952 qu’il effectue le trajet dans les deux sens en moins de deux heures.

Puis en décembre 1953, c’est le Marathon du Nil en Egypte avec 29 participants sur une distance de 42 km. Une course réputée difficile en raison des courants du Nil. Il en sortira vainqueur en 14 heures!
« L’obscur français des bords de la Loire a vaincu les géants de la Vallée des Rois », peut-on lire dans le journal Détective, qui consacre deux pages au héros nantais. La foule égyptienne le portera en triomphe avant son retour à Nantes, quinze jours plus tard.
Au siège du Neptune Club et à celui du Club du Marathon, il y sera accueilli avec tous les honneurs.
Raphaël Morand fut concessionnaire de la piscine du Remblai aux Sables d’Olonne de 1958 à 1973. Tous ses élèves ont gardé un très bon souvenir de ce maître-Nageur sauveteur.

N’oubliez pas de faire un don au Reporter sablais – Merci

Note: Vous souhaitez faire un « don » au Reporter sablais à partir de 2€, CLIQUEZ ICI – Merci

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais
Sources : Philippe Brossard (Le Reporter sablais), Stéphane Pajot (Presse-Océan).




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La Roche-sur-Yon Vendée – La Joséphine 2017 en vidéo

La Roche-sur-Yon Vendée – La Joséphine 2017 en vidéo Superbe vidéo. Le Maire de La Roche-sur-Yon, Luc Bouard, en pleurs Un très ...