Drapeau rouge aux Sables d'Olonne

Vendée Les Sables d’Olonne – Du mazout empêche la baignade à Tanchet et sur la Grande Plage

Vendée Les Sables d’Olonne – Du mazout empêche la baignade à Tanchet et sur la Grande Plage





.

MISE à JOUR EN BAS DE PAGE

Pas de baignade pour les Sablais et les estivants en ce samedi 21 juillet 2018 bien que le soleil soit revenu après une matinée plutôt grise, de la pointe de Tanchet à la base de Mer près du chenal.
Les CRS Sauveteurs patrouillent en bateau type Zodiac afin de vérifier qu’aucun baigneur ne pénètre dans l’eau. Seuls quelques promeneurs s’aventurent dans l’eau jusqu’à la cheville.

.
Des drapeaux rouge et violet sur le sable et le long du Remblai intriguent!  – Rappelons que le drapeau violet signifie qu’il y a une pollution bactériologique et chimique.
Les renseignements pris confirment bien le panneau d’explication apportée sur chacun des postes de secours de la grande plage: une pollution aux hydrocarbures (mazout) serait responsable de cette interdiction de baignade, qui se prolonge au grand regret des baigneurs.
La baignade, mais aussi les activités nautiques et la consommation de coquillages sont interdits.

Plages – Couleurs des drapeaux et baignade

Attention! Ne braver pas les interdits, des eaux polluées pouvant entraîner des otites, infections respiratoires, irritations de la peau et des yeux voire des gastro-entérites.
On ne connaît pas encore la provenance de cette pollution. Il faut savoir qu’il est fréquent que de nombreuses plages françaises soient fermées à la suite d’orages, les fortes pluies pouvant dégrader la qualité des eaux. Ce n’est alors pas lié à la présence d’hydrocarbures mais de germes (trop plein de réseaux d’assainissement, d’égouts…).
L’Agence régionale de Santé procédera à des tests demain matin, dimanche 22 juillet 2018.


MISE à JOUR:
Pas d’évolution concernant la baignade aux Sables d’Olonne, à Tanchet et sur la Grande plage, en ce dimanche 22 juillet 2018 à 11h. La baignade est toujours interdite. Les CRS MNS patrouillent toujours à bord d’un type Zodiac afin d’empêcher la baignade – à titre de prévention, en raison de plaques d’hydrocarbures – et sur la plage avec un quad pour avertir les baigneurs.
Les panneaux d’information indiquent toujours la même chose, baignade interdite pour raison de pollution, et les pavillons rouge et violet flottent au vent.
Un arrêté municipal a été affiché mais il ne concerne que la période du 21 juillet à 10h au 22 juillet à 10h. Il n’est donc plus effectif. On peut supposer qu’un nouvel arrêté a été pris pour ce dimanche, et pour les mêmes raisons, puisque la municipalité vient de nous avertir que LE DISPOSITIF ETAIT RECONDUIT.
L’interdiction devrait donc se poursuivre toute la journée, les différents services étant toujours dans l’attente des résultats des tests effectués par l’Agence Régionale de Santé (ARS).
Note: la baignade est autorisée à la Paracou (La Chaume) et à Sauveterre (côte sauvage au nord de La Chaume).

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 




 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Vendée – Parution du n°2 « Le Reporter sablais »

Le Reporter sablais en numérique Le Reporter sablais est passé en numérique et est disponible sur la plate-forme Issuu, la plus grande ...