Tombe du Mal Pétain à Port-Joinville - Ile d'Yeu

Vendée Ile d’Yeu – La tombe du Maréchal Pétain: un symbole souvent visé




Vendée Ile d’Yeu – La tombe du Maréchal Pétain: un symbole souvent visé

La tombe du Maréchal Pétain, vainqueur de Verdun, mais dont l’action durant la seconde guerre mondiale est loin de faire l’unanimité, a encore été la cible d’individus à la veille de l’anniversaire de sa mort, le 23 juillet.
Selon plusieurs sources, les gendarmes de l’Ile d’Yeu furent réveillés au petit jour, le vendredi 22 juillet 2017, en raison de la présence d’un container incendié se consumant à proximité de la tombe du maréchal Philippe Pétain située dans le cimetière de Port-Joinville.
Comme il y a peu pour la tombe du Général de Gaulle, la croix a été brisée. Et au surplus, des tags ont été dessinés sur la tombe.
La tombe a déjà vécu ce genre de vandalisme durant l’année 2007.
Pendant des décennies, la France fut coupée en deux, entre les fervents du Maréchal Pétain et ceux qui condamnaient ce qu’ils considèrent comme de la collaboration. Il s’agit d’une période très controversée de l’histoire française, certains – pour expliquer leur soutien à la position du Mal Pétain – estimant que rien n’aurait été pire que le bolchevisme de l’Union soviétique.
Depuis, tous les symboles relatifs au maréchal Pétain ont été progressivement effacés, du moins dans l’espace public. La dernière rue portant le nom du Maréchal ayant été débaptisée en 2013. Elle perdurait dans un village du nom de Belrain, non loin de Verdun, ce qui explique cela.
Aux Sables d’Olonne, l’ancienne place du Maréchal Pétain, située devant les anciennes galeries, s’appelle désormais Place de la… Résistance.
Dans son testament, le Maréchal Pétain indiquait souhaiter reposer auprès des milliers de soldats tombés à Verdun. Mais, malgré l’action d’une association pour la défense de la mémoire du Maréchal Pétain, cette dernière volonté a toujours été refusée par les différents Gouvernements y voyant un souhait de réhabilitation.
Plus incroyable, en 1973, un fervent du Maréchal, Tixier-Vignancourt, incite un groupuscule mené par Hubert Massol à enlever le cercueil du Maréchal pour le transférer au sanctuaire de Douaumont – près de Verdun -. Mais la médiatisation de l’acte empêche le « commando » de rejoindre Verdun. Le cercueil, caché dans un garage à Saint-Ouen, est finalement rapatrié après l’arrestation des membres du commando. La tombe, bétonnée, est désormais inviolable. Plus aucune trace ne perdurant, nous l’avons dit, dans l’espace public, seul reste son tombeau pour profaner le symbole.
Ce fut donc encore le cas il y a quelques jours.
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

A LIRE  Les Sables d'Olonne - Le Vendée Globe victime de son succès !

 




À propos Le Reporter sablais

Un commentaire

  1. Jean-Claude Desmars

    Votre compte rendu est exact et neutre, ce qui est très rarement le cas s’agissant des faits autour du Maréchal Pétain. Changer les noms de rues ou des communes (comme actuellement) est une pratique détestable pour qui s’intéresse à l’histoire. On commence aussi à manier les noms de famille donc la généalogie. Où cette facilité intellectuelle s’arrêtera-t-elle?

Laisser une réponse

x

Check Also

Bretagne Saint-Quay-Portrieux – Naufrage du navire de pêche Joskouec

  Le 16 octobre 2019, à 10H45, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) de Corsen est alerté par ...