Vendée Globe 2016

Vendée Globe – Entrée dans le Pot au noir retour pour Armel Le Cléac’h et Alex Thomson

Armel Le Cléac’h est le premier à être entré dans le Pot au Noir retour depuis ce samedi 7 janvier 2017 vers 8h00. On le sait et on l’a déjà dit, il s’agit d’une zone dans laquelle les marins sont confrontés à des conditions météorologiques changeantes et les skippers étudient très méticuleusement les cartes satellites. Car une course autour du monde peut se gagner sur cette analyse. Et les spécialistes le disent, Armel Le Cléac’h est un très bon spécialiste de ces études météo.

Vendée Globe 2016 – Le Pot au noir – ©Graphique – DR – Terres de Guyane

Le Pot au noir – ou Zone de Convergence Inter-Tropicale (ZCIT) – c’est une zone de rencontres entre les vents chauds des alizés des deux hémisphères établis de chaque côté de l’équateur avec au nord l’Anticyclone des Açores et au sud l’anticyclone de Sainte-Hélène.
C’est cette rencontre qui crée la ZCIT, ce fameux Pot au noir, une zone de transition orageuse entre les alizés de l’hémisphère Nord et ceux de l’hémisphère Sud.
Mais, lorsque l’on arrive près de l’équateur les alizés font converger les masses d’air chaudes et humide qui s’élèvent entraînant la formation de nombreux cumulonimbus, de gros nuages en forme d’enclume qui peuvent se situer à 15 kilomètres d’altitude, là ou les conditions froides et sèches vont causer de gros orages. Et entre ces nuages, le vent est inexistant !

Armel déjà dans le Pot au Noir et Alex Thomson en phase d’entrée
Selon les données en ce samedi, Armel sur Banque Populaire VIII se retrouve actuellement sous des nuages hauts culminant à plus de 10.000 mètres, des nuages qui peuvent être actifs et entraîner, malgré des vents faibles, des grains violents et assortis d’une pluie abondante. Une situation toujours compliquée et crainte par les skippers.
Quant à Alex Thomson sur Hugo Boss, il ne devrait tarder à rentrer dans le Pot au Noir. Il sera alors sans doute ralenti comme Armel et devrait se retrouver dans une situation quasi similaire. Selon les prévisionnistes, la zone de vent très faibles devrait se déplacer tranquillement vers le nord tout en s’élargissant, accompagnant de fait les deux skippers de tête.
Autant dire les deux leaders ne sont pas prêts de s’en dépêtrer dans les deux jours à venir !
Si Armel veut garder son avance, il ne faut pas qu’Alex Thomson soit, par chance, situé sur une zone qui bénéficierait soudain d’un petit vent favorable avant qu’Armel n’en bénéficie lui-même.
Après, il faudra aux deux leaders gérer du mieux possible la dépression au large des Canaries.
Derrière, il faut noter la course remarquable de Jérémie Beyou qui, malgré des problèmes électriques, se trouve à la 3ème place à 827 milles du meneur, tandis qu’Alex Thomson n’est qu’à 118 milles d’Armel.
Parmi les suivants, il sera intéressant de voir si la route suivie par Jean-Pierre Dick lui est plus favorable (plus ventée mais plus longue) que celle suivie par Jean Le Cam et Yann Eliès (plus courte, mais anticyclonique avec le risque de rester figé).
Ci-dessous carte et classement le samedi 7 janvier 2017 à 17h00
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

Carte le samedi 7 janvier 2017 à 17h00
CLIQUEZ POUR AGRANDIR

Carte du Vendée Globe – Samedi 7 janvier 2017 à 17h00

 


Classement le samedi 7 janvier 2017 à 17h00

 

Classement Vendée Globe – Samedi 7 janvier 2017 à 17h00

 

 

 

 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*