Yannick Moreau, et Jean-Claude Chenechaud chargé de la voirie

Travaux d’embellissement de la voirie à Olonne-sur-Mer

Les élus locaux de notre monde contemporain ont, à peu près tous, un point commun qui leur fait honneur : la volonté d’embellir leur ville, ses rues, ses trottoirs, ses paysages et de la rendre plus adaptée au quotidien des habitants. Il semble bien que ce soit le cas aussi à Olonne-sur-Mer puisqu’après un premier aménagement de 1100m entre le Lycée bleu et le giratoire du Super U/Havre d’Olonne, c’est une deuxième tranche d’une longueur de 650m qui vient d’être achevée entre le giratoire et la gare/station d’Olonne.

L’objectif est d’embellir les entrées de la ville qui sont au nombre de trois (avenue Mitterrand, avenue de Gaulle, route de la Forêt/Amis de la Nature), et de sécuriser les artères principales. Après ces deux tranches, l’aménagement se poursuivra – en fonction des décisions du conseil municipal – pour atteindre une distance globale de 5km.
Pour cette deuxième tranche sur la rue du 8 mai 1945, le coût total s’est élevé à 786.000 € réparti ainsi: 185.000€ pour l’effacement des réseaux, 48.000€ pour l’éclairage public, 520.000€ pour la voirie et 33.000€ pour les espaces verts. Un coût important mais nécessaire et qui a fait la part belle à l’esthétique et à la sécurté: bordures calcaires de production régionale, pistes cyclables, trottoirs aux normes, places de stationnement, réseaux souterrains avec fourreaux pour les futurs câblage et fibre, arbustes.
La prochaine tranche pourrait concerner la route partant de la rue des anciens maires jusqu’au giratoire du Havre d’Olonne pour un montant de 537.000€.

Si la ville d’Olonne-sur-Mer a déjà mis le cap sur la défense et la mise en valeur de la nature, elle entend aussi développer son image touristique par une amélioration du cadre de vie, des routes et trottoirs et d’une manière générale de l’environnement visuel. C’est ainsi que dès le Conseil municipal du 10 novembre 2010 avait été prévu le réaménagement de la rue du 8 mai 1945. Celle-ci est désormais composée d’une chaussée à deux voies de 5,50m de largeur pour une amélioration de la fluidité. Sur les trottoirs est désormais mise en place une alternance entre les espaces verts et les places de stationnement. Les trottoirs sont aux normes PMR et ont également été prévus des arrêts pour les transports en commun.
Quant à la piste cyclable, bidirectionnelle de 650m de long, elle a été testée par le 1er adjoint à la Mairie, Yannick Moreau.
La ville d’Olonne comporte donc désormais un circuit de 48 km de pistes cyclables et son aménagement se poursuivra dans les années 2020 par le grand projet de la future place du Coeur de ville. Et afin de prévoir l’avenir et de mettre en place à moyen terme une gare multimodale autour de la station/gare actuelle, la ville a acheté les terrains qui entourent la gare ainsi qu’un hangar. Pourront ainsi être mis en place des arrêts et connexions entre piétons, vélos, bus, voitures, gare etc… avec une liaison rapide vers les marais et le centre ville.
A Olonne, l’avenir se construit dès aujourd’hui.
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Vendée – Ouverture de la Mairie-annexe / Agence Postale de La Chaume

Vendée – Ouverture de la Mairie-annexe / Agence Postale de La Chaume La désertification, le problème des services dans les zones rurales, ...