Polémique sur la collecte des déchets – L’Agglo des Sables d’Olonne donne sa version de la réalité

Collecte des déchets – L’Agglo des Sables d’Olonne donne sa version de la réalité




Le 6 avril 2018, nous avions publié un article qui informait des doléances des conseillers de secteurs en matière de collecte des déchets. Le point de presse était dirigé par Brigitte Tesson, 1ère adjointe du maire des Sables d’Olonne.
Lire: http://www.lereportersablais.com/cahier-de-doleances-pour-lamelioration-de-la-collecte-des-dechets-aux-sables-dolonne/

Rappel
Durant ce point Presse, des critiques étaient clairement prononcées par des élus des Sables d’Olonne envers l’Agglo des Sables d’Olonne, chargée de la collecte des déchets, et un élu chargé des Conseillers de secteurs indiqua à plusieurs reprises qu’il envoyait des courriers à l’Agglo et qu’aucune réponse ne lui était donnée.
Quant aux Conseillers de secteurs, ils avaient établi un PV à la suite de leurs réunions internes mentionnant la liste de leurs doléances:
– une collecte supplémentaire les week-ends de trois ou quatre jours en raison des déchets accumulés.
– face au projet d’arrêt de collecte des encombrants (l’Agglo estime, selon les conseillers de secteurs, que les habitants doivent les transporter vers la déchetterie) il est souhaité que le service soit maintenu pour éviter les dépôts sauvages, ou à défaut qu’il soit transféré à une association de type Emmaüs.
– Alors que l’Agglo souhaite une fréquence tous les 15 jours au lieu de toutes les semaines pour la collecte des emballages pour bacs jaunes, les Conseillers de secteurs pensent au contraire que cela posera un problème de coordination pour les personnes venant passer une seule semaine en résidence secondaire; les bacs resteront-ils dans la rue, les habitations ont-elles la place pour accueillir des bacs ou containers ? Une réflexion s’impose pour savoir quels sont les  jours les plus appropriés pour des collectes adaptées pour les résidents secondaires ou vacanciers samedi / samedi.
– Le maintien de la collecte de nuit afin d’éviter des problèmes visuels en cas d’encombrement des trottoirs une partie de la journée.
– une amélioration esthétique des containers et de leur accès (hauteur).
– Enfin, la pose de panneaux rappelant le risque de verbalisation afin de tenter de lutter contre les incivilités.

Ceci dans la perspective d’un cahier des charges qui allait être établi pour un appel d’offres avec effectivité d’un contrat de Collecte des déchets au 1er janvier 2019.

La polémique
Jean-Paul Dubreuil, Vice-Président de l’Agglo des Sables d’Olonne et chargé du dossier des déchets s’est, bien entendu, senti visé par les critiques émises et qui sont parues dans la Presse. Il a indiqué avoir été particulièrement choqué par la manière d’opérer de Brigitte Tesson qui organisa un point Presse le vendredi matin alors qu’une réunion était prévue l’après-midi même avec le Maire Didier Gallot et elle-même, Brigitte Tesson, pour justement traiter du sujet de la collecte avant la mise au point du cahier des charges. Il indique lui avoir fait part dès le lendemain de son fort mécontentement.

Trivalis
Sur le dossier de la Collecte des déchets, il apporte donc un démenti sur de très nombreux points tout en admettant que des améliorations peuvent être apportées dont certaines déjà prévues.
Il précise au préalable que le traitement des déchets en Vendée est exemplaire et qu’il est même pris en exemple par de nombreuses collectivités qui viennent faire des visites d’observation.  Le syndicat qui s’occupe de ce traitement est Trivalis avec lequel est partenaire l’Agglo des Sables d’Olonne, comme celle de La Roche-sur-Yon.
Le traitement des déchets est en pleine évolution, ajoute Jean-Paul Dubreuil, un traitement influencé par les souhaits écologiques et économiques, et par le développement du nombre des emballages.

L’Agglo des Sables d’Olonne
Plus spécifiquement, la collecte des déchets sur l’Agglo des Sables d’Olonne fonctionne très bien, assure Jean-Paul Dubreuil.


Pour les ordures ménagères:
– en Points d’apports volontaires (PAV) la collecte est réalisée de 1 à 4 fois par jour (jusqu’à 4 fois par jour sur l’hyper centre des Sables d’Olonne et la Chaume).
– en Bacs à roues, elle est effectuée 1 fois par semaine (2 fois par semaine en juillet/août) sur le Pays des Olonnes. En rétro-littoral, 1 fois tous les 15 jours (1 fois par semaine en juillet/août).
La collecte est donc réalisée tous les jours et tient compte de l’affluence avec des rythmes différenciés entre été et hiver. Les habitants peuvent utiliser des bacs ou déposer les ordures aux Points d’apports volontaires (PAV).

Pour les emballages (sacs et bacs jaunes):
– sacs jaunes au Pays des Olonnes: collecte toute l’année 1 fois par semaine (pour Les Sables d’Olonne centre: 2 fois par semaine en juillet/août)
– bacs jaunes en rétro-littoral: 1 fois tous les 15 jours (1 fois par semaine en juillet/août).
A cela s’ajoutent des colonnes pour le verre et les papiers, des composteurs individuels, 3 déchèteries, des bornes à vêtements, une collecte des encombrants.

_____________
LE PROJET POUR LE NOUVEAU CONTRAT du 1er JANVIER 2019

Pour les ordures ménagères et les emballages, il est prévu des bacs de plus grande capacité  pour éviter les surcharges.
– douze PAV aériens supplémentaires seront créés (cercle bleu) et un habillage en bois est prévu pour 50 containers.
– sept PAV enterrés dédiés aux emballages seront ajoutés (cercle rouge).
– deux point enterrés ordures ménagères et emballages (cercle vert).

Pour les emballages, il est prévu – depuis une décision d’octobre 2017 – au Pays des Olonnes que les sacs plastiques seront progressivement remplacés par des bacs, tout en prenant en compte certains cas particuliers pour le maintien des sacs. Mais Jean-Paul Dubreuil le répète, il faut tenir compte de l’évolution actuelle, on va vers la disparition de tous les sacs en plastique. Fini les sacs déchirés qui volent au vent…!
Afin de coller à la demande, chaque foyer sera visité par une équipe afin de présenter la meilleure solution – petit bac ou grand bac jaune en fonction du nombre de personnes ou orientation vers un PAV proche – pour une mise en place en mai 2018.
Sur le plan économique, les sacs jaunes et leur distribution coûtaient à l’Agglo 100.000€ par an. L’achat de 20.000 bacs jaunes coûtera 400.000€ mais ceux-ci seront maintenus sur une longue période permettant ainsi de réaliser des économies. Enfin, les bacs à roues sont plus facile à manipuler et donc moins fatigants à gérer pour le personnel que les sacs plastiques.

Le nécessaire développement des Points d’apports volontaires – PAV
Jean-Paul Dubreuil plaide pour le développement du nombre de PAV. Pour lui, c’est une solution indispensable et pratique puisqu’elle laisse une grande liberté aux habitants, et afin de régler le problème de l’esthétisme il souhaite que ceux-ci soient enterrés, dans la mesure du possible car il faut une profondeur suffisante et surtout la possibilité de passage d’un camion grue pour retirer et lever les containers une fois pleins.

Des rythmes adaptés aux besoins
Concernant les afflux de population notamment lors des jours fériés ou week-ends prolongés, Jean-Paul Dubreuil assure que les contrats prévoient déjà une prise en compte de ceux-ci et donc des rythmes de passage supplémentaires. Certains points sont d’ailleurs ordinairement vidés quatre fois par jour. En cas de surcharges, tant Jean-Paul Dubreuil que le directeur des service de l’Agglo expliquent qu’il est d’abord demandé au concessionnaire de faire repasser des bennes et qu’au surplus les propres équipes de l’Agglo assurent elles-mêmes des nettoyages lorsque c’est nécessaire.
Jean-Paul Dubreuil estime que des problèmes peuvent survenir surtout à cause des restaurants qui déposent eux-aussi dans les PAV ce qui peut entraîner parfois des surcharges. Des négociations sont en cours pour des bacs spécifiques qui seraient retirés à des heures précises directement auprès des restaurants.
Pour la critique relative aux vacanciers qui resteraient sur une période plus courte que les 15 jours de rythme de collecte des bacs jaunes, Jean-Paul Dubreuil estime que c’est un faux problème car il suffit de déposer ses déchets ou emballages à l’un des PAV.

Jour ou Nuit?
A ce jour, les collectes se font de 23h au petit matin. L’Agglo souhaite introduire une deuxième possibilité – tout en se gardant un retour possible aux habituels horaires dans le cahier des charges – avec une variante de 5h du matin à 13h (Les Sables d’Olonne étant servie de 5h à 8h du matin maximum pour ne pas laisser traîner visuellement des déchets durant la matinée). L’objectif de cette variante est d’améliorer les conditions de travail du personnel et de réduire le bruit la nuit durant les collectes.

Un nouveau marché
Le marché actuel est détenu par Urbaser et s’achèvera fin 2018. La nouvelle concession est prévue à partir de 2019 pour 5 ans et afin d’obtenir le plus d’offres possibles l’Agglo a pris la décision de construire un bâtiment pour les bennes à ordures, ce qui permet une meilleure gestion du service.

Cliquez sur les photos pour agrandir

En conclusion, Jean-Paul Dubreuil déclare que derrière les prétendus manquements il n’y a en fait « derrière tout ça que des sous-entendus…des arrières-pensées politiques et que ce n’est pas ce qu’on peut souhaiter entre membres élus de l’Agglo. »
Et pour bien montrer que les prétendues non-réponses à des courriers d’un élu chargé des quartiers sont, selon les services de l’Agglo, fallacieuses, est fourni le dernier courrier reçu et la réponse transmise la semaine suivante.
Je m’abonne au site Le Reporter sablais: http://www.lereportersablais.com/compte-dadherent/niveaux-dadhesion/
Je fais un don à partir de 2€: http://www.lereportersablais.com/donation-redaction-le-reporter-sablais/

Cet article est en version PREMIUM, réservé à nos abonnés. Vous souhaitez l’ouvrir au public, ce qui permettra aussi aux 10.000 abonnés de notre Newsletter de le recevoir et de le lire?
Il suffit de verser 36€. Contactez-nous pour obtenir le processus à: 
lereportersablais@gmail.com

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais




 

 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Vendée – Les Sables d’Olonne: accélération de la mise en place de la fibre

Vendée – Les Sables d’Olonne: accélération de la mise en place de la fibre Etat des lieux La fibre en France, c’est ...