Sondage sur l'avenir de la Villa Chailley

Les Sables d’Olonne – Les pistes sur l’avenir de la Villa Chailley ex-Sous-Préfecture




Plan de la Villa Chailley – Les Sables d’Olonne

 

Les Sables d’Olonne – Sondage sur l’avenir de la Villa Chailley ex-Sous-Préfecture
Dans le cadre de la démocratie participative, la Ville des Sables d’Olonne a donné la parole aux habitants afin qu’ils puissent donner leur avis sur l’avenir de la Villa Chailley. Nous avions alors transmis sur notre site les liens pour pouvoir répondre au questionnaire.

QUESTIONNAIRE
Il était demandé un avis sur la Villa Chailley et sur le bâtiment administratif qui servait de sous-Préfecture, sachant que la décision d’ouvrir le Parc au public avait déjà été prise.

Voici un aperçu des réponses qui ont été obtenues (clôture au 1er juin 2017).

On notera d’abord que ce questionnaire proposé par les élus ayant mis en place la démocratie participative est une bonne intiative en donnant la parole aux habitants. Mais on regrettera le faible nombre de réponses: une cinquantaine pour une ville de 15.000 habitants et un bassin de près de 50.000 habitants. Dommage que les habitants ne donnent pas davantage leur avis sur des sujets qui vont influer sur leur cadre de vie. Pour ceux qui veulent lire l’historique de la Villa Tertrais-Chailley, vous pouvez vous rendre sur ce lien:
http://www.lereportersablais.com/les-sables-dolonne-conclut-definitivement-lachat-de-la-villa-tertrais-chailley-a-la-chaume/

POUR LA VILLA, quatre tendances se dessinent. Un lieu pour les associations, un musée maritime, un lieu d’expositions, un restaurant d’un certain niveau voire gastronomique.
Les résultats ont-ils été influencés par des dirigeants d’associations qui se verraient bien au sein de ce bâtiment? Toujours est-il qu’un certain nombre de décideurs ou d’observateurs sablais estiment que des associations pourraient se regrouper dans n’importe quel lieu et que la situation de la Villa Tertrais-Chailley doit permettre des projets bien plus ambitieux.

Deuxième tendance: de nombreux souhaits concernent un Musée maritime, de la mer, de la pêche, du nautisme, en lien avec le maritime et la conserverie (NDLR: de sardines), musée du sable (NDLR: il est déjà prévu sur un autre lieu), des coquillages, de la voile et des vieux gréements.
Un peu dans le même ordre d’idées, certains verraient un Musée historique, notamment de La Chaume, comprenant certes la mer – en reprenant ce qui est exposé au sein de la Tour d’Arundel – mais d’autres thèmes comme l’industrie ou le tourisme. Il est vrai que compléter le Musée de la Mer et du monde maritime par un volant Tourisme balnéaire pourrait rendre l’ensemble plus attractif encore et élargirait le public potentiellement intéressé.
D’autres souhaiteraient y associer une galerie d’expositions ou un centre culturel dédié aux arts (architecture, sculpture, peinture, littérature, musique, cinéma, médias etc…). D’autres y verraient le Musée de la Ville sans préciser ce qu’ils entendent par là: un musée sur Les Sables d’Olonne et donc non limité à la Mer et au monde maritime?
Un certain nombre plaident pour un lieu culturel, avec des expositions, des concerts, des lectures, un centre d’art pluridisciplinaire, un pôle attractif de formation aux arts visuels et aux arts appliqués, et même un centre ou une maison pour des artistes avec des studios provisoires.
Pour y maintenir une certaine vie, une ambiance, le salon de thé avec terrasse donnant sur le parc est plébiscité.
Quelques rares personnes souhaitent que le bâtiment devienne la Mairie annexe, mais celle-ci est déjà prévue plus au centre de La Chaume en commun avec une poste municipale. D’autres proposent un lieu ouvert à tous, musical et surtout pas un lieu administratif!…
Un certain nombre de réponses montrent le souhait que soit un lieu de réception ou qu’il y ait au moins une salle de réception, pour des mariages ou des fêtes, un espace de réception pour des séminaires ou des conférences.
Dernière piste, un restaurant ou un hôtel-restaurant: gastronomique au rez-de-chaussée, un restaurant étoilé, un hôtel-restaurant type Logis de France, un restaurant de prestige qui fait défaut sur l’Agglomération; certains souhaitent même que le lieu soit loué en concession afin qu’il ne devienne pas une charge pour la Ville…
Quelques autres destinations demandées sont: un lieu de lecture ou pour les jeux de société, un musée destiné à montrer ce que furent les villas balnéaires avec quelques expositions temporaires, un centre éducatif pour les jeunes tel un mini palais de la découverte, un cabinet médical, une maison de retraite, une médiathèque, des appartements privés ou un habitat collectif pour des jeunes.

POUR LE BÂTIMENT ADMINISTRATIF, une grande partie des réponses suggèrent la destruction de ce bâtiment en verre fumé, pas très beau. Il faut cependant savoir que juridiquement, en cas de destruction, aucune autre construction ne pourra la remplacer. De nombreuses suggestions proposent une Maison des associations.
Pour le reste, les propositions sont très éparpillées: incubateur de startup, Musée d’art contemporain, musée horticole, bibliothèque, médiathèque, salon de thé, service culturel, Musée de la Mer, de la pêche, du Vendée Globe, centre aéré, garderie pour chiens, salles de réceptions et de séminaires, ludothèque, pépinière d’entreprises, salles de lecture, locaux de formation aux techniques d’arts plastiques, lieu d’expositions thématiques, Hôtel-Restaurant, espace de travail, annexe de la bibliothèque de La Chaume.

POUR LE PARC, les propositions sont les suivantes: jeux d’enfants, tables de pique-nique, espace pédagogique et écologique, jardin botanique avec plantes du littoral et essences locales, tonnelle pour concerts, exposition d’oeuvres en externe, lieu de festivités, amphithéâtre de plein air, mini-ferme, parcours forme, espace skate-roller, potager géré par les écoles et associations, kiosque à musique, boulodrome, une roseraie, plantation d’oliviers et citronniers, de lauriers-roses, aménagements sportifs, biosphère avec des animaux, une mare, une pelouse et des fleurs style ambiance 1900, un jardin des plantes.

EXPRESSION LIBRE: certains suggèrent d’élaguer et désépaissir les arbres environnant pour mettre en valeur cette villa magnifique et la voir depuis le chenal, de conserver cet espace vert et cette villa dans son authenticité, de dissocier les bâtiments, harmoniser les espaces, respecter tranquillité et calme, de transformer la villa en un beau musée de la mer, de conserver ce parc arboré et ombragé car il est unique dans la région, d’intégrer guéridons et chaises vertes en métal comme dans de nombreux parcs, de ne garder que la villa et le jardin, de transformer le site en pôle incontournable de la vie culturelle de la ville, de le mettre à disposition d’un futur chef étoilé présent aux Sables d’Olonne avant qu’il ne s’en aille …, d’installer une pergola en hauteur le long du mur pour vue sur le chenal et déambulation à l’ombre.

On le voit, les propositions sont multiples mais restent assez traditionnelles. Pas de cimetière, pas de centre spatial pour concurrencer Kourou, nul souhait d’y installer le musée Louis de Funes qui a fermé, pas de mention d’un Musée dédié à Gaston Lagaffe, ni même une salle en l’honneur de tous les maires des Sables d’Olonne depuis l’origine. Rien sur le folklore. Pas de piste artificielle de ski proposée dans le Parc. Ni même une station souterraine pour le futur métro du Pays des Olonnes. Le plus approprié serait sans doute un beau belvédère avec terrasse panoramique longeant les quais. Allez! Soyons un peu fous et osons…!

Rappelons que les pistes dont nous parlons plus haut, ne sont que des souhaits exprimés par des habitants et n’engagent nullement la mairie des Sables d’Olonne qui prendra peut-être des décisions très divergentes.
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

 

 

 



Booking.com




À propos Le Reporter sablais

Un commentaire

  1. raison monique

    bonjour, à la recherche du PV du dernier Conseil Municipal (un peu trop tot) je découvre qu ‘il ya eu un questionnaire concernant la Villa Chailley….Cette enquéte a du etre tres confidentielle: bien que conseiller de secteur ( pas sur la Chaume) je ne me souviens pas d’en avoir entendu parler….Bon je suis pas un fana d’internet et cela fait presque 2 ans que je demande que la Lettre des Sables , distribuée dans la Boite aux lettres de mon voisin soit aussi deposée dans la mienne ornée d’un stop pub fourni par la municipalité….mais j’aime lire sur papier et l’ordi me fatigue…..merci pour cet article sympa

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*