Ant-Artic-Lab / Les Sables d'Olonne

Les Sables d’Olonne – Le voilier de l’extrême est sorti des hangars pour son Tour du monde

Les Sables d’Olonne – Le voilier de l’extrême – le Open60AAL – est sorti des hangars pour son Tour du monde

 





Ant-Artic-Lab / Les Sables d’Olonne 29 juillet 2018

 

Décidément, Les Sables d’Olonne est le centre des projets nautiques pour le Tour du monde. Après le Vendée Globe, la Golden Globe Race GGR, c’est le voilier du projet Ant-Arctic-Lab qui va partir de la capitale nautique de la Vendée.
Le 29 juillet 2018, Norbert Sedlacek, un autrichien, s’élancera pour un Tour du monde en passant au large du Groenland et de l’Antarctique. Les aventures, ça le connaît: il a déjà participé au Vendée Globe 2004/05 et 2008/09 (11ème sur 30). Il a aussi navigué pendant deux ans au départ de Grado (Italie) et effectué 26.000 milles nautiques. En 2000, un autre défi, l’Icelimit, une navigation en solitaire autour des glaces de l’Antarctique depuis Cape Town (Le Cap – Afrique du Sud) et retour au même lieu.

Le défi Ant-Artic-Lab rentre dans la même logique, le dépassement de soi, l’aventure. Mais il s’accompagne d’un projet supplémentaire: montrer les qualités de construction de ce voilier innovant – le Open60AAL – basé sur une structure à base de fibre de roche volcanique.
Le passage par les deux pôles de ce Tour du monde devrait recueillir une certaine médiatisation qui permettra de tester « en direct » les matériaux utilisés pour traverser des milieux particulièrement hostiles.
A l’issue de ce parcours et selon les résultats pourraient être mis en chantier d’autres bateaux d’un type identique, sans doute sur Les Sables d’Olonne même, par le chantier qui a réalisé celui-ci, « Innovation Yachts » dont les partenaires sont Norbert Sedlacek, Marion Koch et Vincent Lebailly.
Un projet de développement qui a intéressé l’Agglomération des Sables d’Olonne puisqu’elle a facilité l’installation de cette équipe dans l’un des hangars du Village nautique.
Le bateau ( Open60AAL) pourra s’installer au ponton du Vendée Globe durant les préparatifs de la Golden Globe Race, ce qui lui donnera une couverture médiatique supplémentaire.

Cliquez sur les photos pour agrandir

 

.
Le parcours

A l’image du Vendée Globe, le parcours de 34.000 milles nautiques se fera sans escale, en solitaire et sans assistance, à travers les cinq océans.
Départ prévu donc le 29 juillet 2018 pour un retour en février 2019, soit environ 7 mois.
Le choix de la date de départ est crucial car il est nécessaire de passer au large du Groenland à la fin de l’été sur place afin que les neiges aient fondu. Un moyen aussi de communiquer sur des sujets au goût du jour: le réchauffement climatique, les calottes polaires, les émissions de CO2 et l’avenir de notre planète.

Le bateau
L’ Open60AAL est construit en fibre de roche volcanique et avec du bois de balsa. La matrice est en epoxy. La longueur est de 18,28m, la largeur de 5,82m. Tirant d’eau: 4,5m. (Grand voile latté: 170m2 – Grand spinnaker: 400m2).
Il est sorti aujourd’hui, mardi 15 mai 2018, de son hangar et sera mis à l’eau demain, et il sera visible à Port Olona dans la soirée de demain au ponton du Vendée Globe.
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais





À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Puy du Fou – Le spectacle « Raveleijn » sacré Meilleur Spectacle aux Diamond Theme Park Awards

Puy du Fou – Le spectacle « Raveleijn » sacré Meilleur Spectacle aux Diamond Theme Park Awards   Cliquez sur les photos pour agrandir ...