L'enfance difficile de La Roche-sur-Yon

L’enfance difficile de La Roche-sur-Yon par Marcel Faucheux

L’enfance difficile de La Roche-sur-Yon (1804 – 1854) par Marcel Faucheux

L’ouvrage est paru en 1954, édité par L’IMPRIMERIE CENTRALE DE L’OUEST. 113 pages. préface de Léon Tapon. –  12 pages de planches dont 3 plans dépliants : tableaux, graphiques. Contient un choix de documents en annexes ainsi que, des pages 24 à 42, le texte des décrets successifs établissant l’acte de fondation de la ville.  
« La vraie richesse d’une ville, n’est pas seulement dans son commerce, elle est surtout dans le courage, dans le bon sens, dans la patience des Membres de la Communauté, dans l’équilibre de ses forces, et l’harmonie de ses efforts. »

L'enfance difficile de La Roche-sur-Yon

L’enfance difficile de La Roche-sur-Yon

TABLE DES MATIERES :
PRÉFACE de M. le Maire de La Roche-sur-Yon

AVANT-PROPOS
1° L’idée maîtresse de la fondation
2° Le texte des décrets. Le baptême de Napoléon
3° Le transfert du chef-lieu
4° La naissance laborieuse de la cité Napoléon
5° Perspectives d’avenir : l’opinion de Cavoleau
6° Les lendemains de la fondation
7° Conclusion
8° Annexes et cartes :

Les maires de La Roche-sur-Yon (1804-1854)
L’accroissement de la population (courbe)
Le recensement de la population par professions en 1851
La Chambre de lecture en 1813
Noms des rues et division des quartiers en 1813
Statistique des budgets de La Roche-sur-Yon (1816-1852) – le montant des emprunts (courbe)
Le financement des constructions
La Roche-sur-Yon en 1804
Plan rectifié de 1806
La Roche-sur-Yon en 1842

Biographie de Marcel Faucheux
Né à La Roche-sur-Yon le 25 janvier 1892, y décéde en 1982.
Il fait ses études au lycée de La Roche-sur-Yon et les poursuit jusqu’à l’obtention de son doctorat en droit. Après un séjour à Paris, il revient rapidement en Vendée pour y pratiquer sa passion, la recherche historique.
Travaillant pour les Archives départementales, il participe à la réalisation de documents de recherches et d’inventaire. Mais surtout, il entreprend un travail universitaire centré sur l’histoire de la Vendée au tournant de la Révolution.
Parallèlement, il s’intéresse à l’histoire de La Roche-sur-Yon pour la Revue du Bas-Poitou ou l’annuaire de la Société d’Emulation de la Vendée. Marcel FAUCHEUX est aussi un aquarelliste et représente souvent des monuments ou des paysages de la capitale vendéenne et de ses environs.
En 1968, son travail débouche sur une « Histoire de La Roche-sur-Yon, des origines à la cité Napoléon ». Cet ouvrage évoque l’histoire de la seigneurie et de la principauté de La Roche-sur-Yon, celle du prieuré Saint-Lienne et de la communauté d’habitants.
Ce travail constitue un ouvrage de référence pour l’histoire de la ville avant 1804.

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*