Puy du Fou - L'anneau de Jeanne d'Arc

Le Puy du Fou acquiert aux enchères l’anneau de Jeanne d’Arc

L‘information sur la mise aux enchères de l’anneau de Jeanne d’Arc était connue : c’est la maison de ventes aux enchères britannique, TimeLine Auctions, qui le mettait en vente le 26 février 2016 à Londres. Ce que l’on ne savait pas, et c’est Le Figaro qui le révèle, c’est que c’est Le Puy du Fou, par l’intermédiaire de nombreux donateurs, qui a remporté les enchères. Mais il a fallu cassé la tirelire car, l’anneau estimé entre 12.870 et 18.020 € (10,000 à 14,000£ / 13,980 à 19,570 $) est parti à 376.833€ (£240.000 soit £297,600 frais compris).

« L’anneau, volé par l’évêque Cauchon lors du procès de Jeanne d’Arc, était en Angleterre depuis 1431. » Il revient donc en France grâce à Nicolas de Villiers, président du Puy du Fou. Un historien en avait informé Philippe de Villiers.
Le fameux anneau n’avait été jusqu’ici exposé qu’à trois reprises :
– à La Chapelle St-Jean à La Turbie en 1952 (Exposition La symbolique et merveilleuse histoire de l’anneau de Jeanne d’Arc)
– à Rouen et Paris en 1956 pour l’Exposition Jeanne d’Arc et Son Temps (Commémoration du Vème Centenaire de la Réhabilitation de Jeanne d’Arc, 1456-1956, Rouen et Paris)
– puis de janvier à décembre 2000 au Musée du Lancashire pour la Millenium Exposition.

Journaux et hebdomadaires relatèrent bien sûr les événements et deux interviews furent réalisées par la BBC, en 1953 et 1956.

Anneau de Jeanne d'Arc

Anneau de Jeanne d’Arc

L’anneau était la propriété d’un médecin, le Docteur James Hasson, arrivé en Angleterre dans les années 20 en provenance d’Alexandrie et qui fut médecin attaché au Gal de Gaulle et aux Forces Françaises Libres durant la 2ème Guerre mondiale.
Il avait acheté cette bague en 1947 au cours d’une vente aux enchères chez Sotheby’s – annoncée en argent mais en fait en laiton (cuivre + zinc) – ornée de motifs religieux (l’anneau porte la gravure IHS pour Jhésus et MR pour Maria, et sur les côtés I (=J en latin) pour Jhésus et M pour Maria) et dont on disait qu’elle avait appartenu à Jeanne d’Arc (au moment de la vente de 1947, trois journaux avaient fait paraître des articles : l’Evening Standard, le Daily Telegraph et Le Figaro).
L’anneau avait été vendu en 1929 pour le prix de 34 £ de l’époque et Hasson l’avait acheté en 1947 à 175 £.

Des documents historiques, et des recherches effectuées par certains des propriétaires, semblent attester du lien entre l’anneau et Jeanne d’Arc, notamment un ouvrage privé rédigé par F.A. Harman Oates en 1917 ainsi que des notes rédigées par Cyril Bunt en 1949. Mais ces éléments datent tous du 20ème siècle, de sorte que malgré la forte probabilité pour que cet anneau soit celui de Jeanne d’Arc, certains restent sceptiques car lors de son procès Jeanne d’Arc avait déclaré que son anneau portait trois croix, ce qui n’est pas le cas (voir photo) et qu’il était en cuivre alors que celui vendu est en argent. Par contre, l’allure, les ciselures, la fabrication correspondent bien à un bijou du 15ème siècle. Sa possession durant plusieurs siècles par la famille Cavendish et la qualité du réceptacle sont, a contrario, des éléments en faveur des convaincus.

Transferts de propriété
C’est le cardinal Henry Beaufort de Winchester – oncle du roi Henri VI d’Angleterre – qui se trouvait en France lorsque Jeanne d’Arc fut brûlée en 1431 – qui aurait récupéré ou acheté l’anneau auprès de l’évêque Cauchon.
– Cardinal Henry de Beaufort
– Famille Cavendish-Bentinck (Duke of Portland), par filiation
– Lady Ottoline Morrell
– Augustus John (1878 – 1961) (reçu en cadeau de Lady Ottoline Morrell quelques années avant 1914)
– sans doute mis en vente aux enchères par Augustus John en 1914
– F. A. Harman Oates (qui l’a vendu aux enchères chez Sotheby’s le 20 février 1929 – lot n°21) : 34£
– sans doute passé dans plusieurs collection privées entre 1929 et 1947
– Docteur James Hasson(1898 – 1979) (acheté aux enchères chez Sotheby’s le 1er avril 1947 – lot n°37) : 175£
– reçu en héritage en 1979 par Robert Hasson, fils de James Hasson, qui le met en vente aux enchères en février 2016.
– Le Puy-du-Fou (achat aux enchères chez TimeLine Auctions le 26 février 2016) : 240.000 £.

Ci-dessous la photo d’un article paru en 1952 lors de l’exposition à La Turbie, et deux vidéos de la maison d’enchères TimeLine Auctions dans lesquelles on peut voir le fameux anneau – d’un poids de 4.90 gr, d’un diamètre de 21mm, et d’un diamètre intérieur de 18.27mm – qui sera visible au Puy du Fou à partir du 20 mars 2016.

Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 

Photos : ©TimeLine Auctions

Puy du Fou - L'anneau de Jeanne d'Arc

Puy du Fou – L’anneau de Jeanne d’Arc

 

 

À propos Le Reporter sablais

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Vendée La Roche-sur-Yon – Rencontre vélocipédique avec le ministre de l’Economie Bruno Le Maire

Vendée La Roche-sur-Yon – Rencontre vélocipédique avec le ministre de l’Economie Bruno Le Maire Le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno ...