Le Préfet de Vendée, Jean-Benoît Albertini (Photo d'Archives)

Le Préfet de Vendée Jean-Benoît Albertini quitte la Vendée




Le Préfet de Vendée Jean-Benoît Albertini quitte la Vendée

[emaillocker]

Dans un communiqué très succinct, la Préfecture de Vendée vient d’annoncer la départ du Préfet de Vendée, Jean-Benoît Albertini, vers d’autres horizons, en l’occurence le nouveau Ministère de la cohésion des territoires pour diriger le Cabinet de Richard Ferrand, ministre en charge de l’Urbanisme, du Logement, de la Politique de la Ville et de la Ruralité.

Jean-Benoît Albertini est né le 9 mai 1963 à Nouadhibou (Mauritanie) (ex Port-Etienne). Sa famille paternelle est originaire du village corse Albertacce.
il est est docteur en droit, licencié en histoire, diplômé de l’IEP de Paris (Sciences-Po) et ancien élève de l’École Nationale d’Administration (promotion 1989 « Liberté, Egalité, Fraternité »).

Il a été collaborateur de Jean-Pierre Raffarin à Matignon (2002-2004) et directeur du cabinet de Frédéric de Saint-Sernin, secrétaire d’État à l’Aménagement du territoire (2004-2005). Après avoir occupé les fonctions d’adjoint au délégué à l’aménagement du territoire et à l’action régionale (DATAR) de 2005 à 2008, il a exercé la fonction de préfet du Territoire de Belfort du 10 décembre 2008 au 10 juin 2010. Le 28 juin 2010, il a été nommé secrétaire général adjoint, directeur de la modernisation et de l’action territoriale du ministère de l’Intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales.
Autant dire que c’est un grand spécialiste de l’Aménagement du territoire et que ses compétences seront fort utiles dans le cadre de l’action du ministère l’Urbanisme, du Logement, de la Politique de la Ville et de la Ruralité. D’autant plus qu’il connaît déjà la fonction puisqu’en 2004 il fut Directeur du cabinet du Secrétaire d’Etat à l’aménagement du territoire Philippe Briand (au sein du ministère de l’équipement, des transports, de l’aménagement du territoire, du tourisme et de la mer).

En Vendée, il a eu à gérer tous les dossiers « Plan de Prévention des Risques littoraux  » , des PPR spécifique aux risques de submersion et d’érosion marines. Des dossiers délicats à gérer après le drame de Xynthia de 2010. Neuf avaient fait l’objet d’études, de concertations et la plupart validés (certains font l’objet de recours, notamment aux Sables d’Olonne, la Ville jugeant les zones rouges excessives). (PPRL Baie de Bourgneuf, La Faute-sur-Mer, Sèvre Niortaise, Pays d’Olonne, Pays Talmondais, Pays de Monts, bassin du Lay, Ile de Noirmoutier, Aiguillon-sur-Mer).
Il menait une bataille sans relâche pour la sécurité routière en raison du nombre toujours important de décès sur les routes vendéennes. Jean-Benoît Albertini aura eu aussi à gérer le dramatique carambolage qui eut lieu sur la 4 voies entre Les Sables d’Olonne et La Roche-sur-Yon, le 20 décembre 2016 avec lancement du Plan NOVI / ORSEC.

Contrat de Ruralité avec l’Agglo Les Sables d’Olonne

Les missions d’une Préfecture sont si larges qu’il nous est impossible de traiter ici de tous les dossiers qui furent étudiés, validés, signés. A titre d’exemple, on notera les Contrats de Ruralités signés avec des Communautés de Communes ou Agglomération sur la Vendée, contrats qui sont des soutiens à l’Aménagement du Territoire.
Ainsi que la signature du nouvel inventaire des risques (SDIS / Pompiers) dénommé SDACR qui dresse l’inventaire complet des risques de toute nature pouvant impacter les hommes et les biens et qui fut élaboré sous l’autorité du Préfet.

Signature du Contrat SADCR

Parallélement, Jean-Benoît Albertini a eu à gérer toute la sécurité liée au Vendée Globe 2016-17, et lorsqu’on sait qu’il y eut 2 millions de visiteurs au Village et sur les pontons, on imagine que les mesures de sécurité avaient toute leur importance en ces temps où le terrorisme visait les regroupements de population.
On notera aussi un contrôle sans failles lors du meeting de Marine Le Pen, aux Sables d’Olonne, lors de la campagne électorale des Présidentielles 2017.

Malgré des responsabilités très importantes, Jean-Benoît Albertini restait d’un abord facile, courtois et sympathique.
Pour notre part, on se souviendra d’interviews tenues à Noirmoutier sur les risques littoraux, de présentations de tout le dispositif de sécurité du Vendée Globe, des interventions en direct dans le poste de commandement lors du carambolage, de l’inauguration de la sous-Préfecture des Sables d’Olonne avec le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve. Ainsi que d’une discussion à bâtons rompus à la Préfecture avec d’autres journalistes, durant laquelle Jean-Benoît Albertini présentait les différentes directions de la Préfecture et leurs missions respectives, ainsi que l’organigramme général.
Jean-Benoît Albertini apparaissait comme empreint de ce que l’on appelle « le sens de l’Etat » (ce qui ne veut pas dire que toutes ses décisions étaient appréciées par les collectivités locales et territoriales, l’autorité de l’Etat n’étant pas toujours admise).
Pour l’anecdote, il s’amusait alors des rumeurs récurrentes qui d’année en année le donnaient sur le départ. Dans une administration de ce type, la durée sur un poste d’un Préfet dépasse rarement les deux années. Jean-Benoît Albertini était Préfet de Vendée depuis le 24 juillet 2013 et avait pris ses fonctions le 26 août 2013; il était donc en place depuis 4 années !
C’était le jeudi 23 mars 2017. Deux mois après, le voici vraiment sur le départ…!
(Voir ci-dessous sa biographie)
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

Il est l’auteur de deux ouvrages sur l’administration territoriale:

  • Jean-Benoît Albertini, La déconcentration : l’administration territoriale dans la réforme de l’État, Paris, coll. « Collectivités territoriales », éd. Economica, 1997.
  • Jean-Benoît Albertini, Réforme administrative et réforme de l’État en France : thèmes et variations de l’esprit de réforme de 1815 à nos jours, Paris, coll. « Collectivités territoriales », éd. Economica, 2000.Né le 09/05/1963 à Port-Etienne (Mauritanie)

    Licence d’histoire.
    D.E.A. droit public.
    I.E.P. Paris.

    • 01/01/1986 à 31/12/1986 : Sous les drapeaux
    • 01/02/1987 : Elève de l’E.N.A. (Promotion “Liberté, Egalité, Fraternité”)
    • 01/02/1989 : Administrateur civil de 2ème classe au ministère de l’intérieur
    • 24/03/1989 : Sous-préfet de 2ème classe, directeur du cabinet du préfet de l’Oise
    • 13/08/1990 : Directeur du cabinet du préfet de la région Corse, préfet de la Corse-du-Sud
    • 01/12/1992 : Secrétaire général de la préfecture des Hautes-Pyrénées
    • 01/01/1994 : Administrateur civil de 1ère classe
    • 05/09/1994 : Responsable des affaires administratives et financières du service de coopération technique internationale de police (DGPN) (mobilité)
    • 22/01/1996 : Secrétaire général de l’école nationale d’administration (mobilité)
    • 01/01/1997 : Administrateur civil hors classe
    • 27/04/1998 : Sous-préfet hors classe, secrétaire général pour les affaires régionales auprès du préfet de la région Midi-Pyrénées, préfet de la Haute-Garonne (1ère catégorie)
    • 28/04/2002 : Reclassé administrateur civil hors classe
    • 24/05/2002 : Conseiller technique au cabinet du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin
    • 15/04/2004 : Directeur du cabinet du secrétaire d’Etat à l’aménagement du territoire Philippe Briand (au sein du ministère de l’équipement, des transports, de l’aménagement du territoire, du tourisme et de la mer)
    • 07/03/2005 : Directeur, adjoint au délégué à l’aménagement du territoire et à l’action régionale
    • 04/01/2006 : Directeur, adjoint au délégué interministériel à l’aménagement et à la compétitivité des territoires
    • 22/05/2008 : Directeur, adjoint au délégué interministériel à l’aménagement et à la compétitivité des territoires, chargé de la coordination et de l’action interministérielle
    • 26/01/2009 : Préfet du Territoire de Belfort
    • 08/04/2010 : Titularisé préfet
    • 28/06/2010 : Secrétaire général adjoint, directeur de la modernisation et de l’action territoriale au ministère de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales
    • 26/08/2013 : Préfet de la Vendée.
[/emaillocker]

 



Booking.com




À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le maire de St-Hilaire-de-Riez favorable à la destruction de l’ancien casino de Sion

Le maire de St-Hilaire-de-Riez favorable à la destruction de l’ancien casino de Sion Laurent Boudelier a fait cette annonce lors d’un d’un ...