Les représentants des 3 premiers sites Iconic du sport.

Le Port et le Chenal du Vendée Globe intègrent Iconic Sport Sites ISS

Le Port et le Chenal du Vendée Globe intègrent Iconic Sport Sites ISS





L’idée était de lancer un Réseau international de sites mythiques liés au sport. Voilà qui est fait et les trois premiers sont:
– le Vélodrome de Roubaix (cyclisme)
– le Port et le Chenal du Vendée Globe (voile)
– le Circuit des 24h du Mans (endurance automobile et moto).

Si les trois premiers sont français, c’est que l’initiative est partie de France mais l’internationalisation est en cours avec des choix et des contacts à prendre pour une palette complète des sports. Il ne manque pas de sites mythiques du sport, ces lieux qui ont été le théâtre d’exploits sportifs et ont forgé la réputation d’épreuves de renom. Et les choix seront difficiles puisqu’à ce jour il est prévu de ne choisir qu’un seul site mythique par discipline à l’échelle mondiale (candidature à: ISS@ville-roubaix.fr  /  Tél. 06.33.83.05.57). Une commission regroupant des sportifs, des gestionnaires de sites et des journalistes sportifs internationaux examinera deux fois par an les candidatures au label Iconic Sport Sites.
Selon ISS, « Intégrer ce label signifie rejoindre un réseau international porteur de valeurs, d’un héritage partagé et d’une mission collective: rassembler les énergies, les équipes, les territoires et les générations autour de ces sites emblématiques pour continuer à en écrire l’histoire. »

Ces sites sont aussi la fierté de leurs territoires et, au travers du label Iconic Sport Sites, ils pourront apporter une exposition touristique encore plus performante. Prenons l’exemple de Port Olona et du chenal des Sables d’Olonne. Ils accueillent le Vendée Globe depuis 1989 – et la Golden Globe Race depuis cette année – et tous les 4 ans la foule se presse pour suivre les départs et les arrivées de cette compétition dont la notoriété ne cesse de s’amplifier au fil des éditions.
Le Vendée Globe est une vitrine pour la destination des Sables d’Olonne et pour la Vendée.
C’est donc tout naturellement que’Yves Auvinet, Président du département de la Vendée, Didier Gallot, maire des Sables d’Olonne et Yannick Moreau, président de l’Agglo des Sables d’Olonne se sont retrouvés pour lancer ce réseaux de sites mythiques du sport.
Etaient également présents Pierre Pick, délégué aux affaires internationales de Roubaix et représentant le Maire de Roubaix, ainsi que Ghislain Robert, directeur des événements et des infrastructures de l’Automobile Club de l’Ouest (pour les 24h du Mans).

Le label servira à promouvoir collectivement l’ensemble des sites Iconic et à partager des pratiques et connaissances professionnelles pour une meilleure valorisation de ces sites et afin de leur assurer un rayonnement. La mise en place d’une réseau d’ambassadeurs et de partenaires permettra de bénéficier de l’appui de partenaires spécialisés et de développer ainsi des outils de promotion et de communication communs.
Des rencontres sont programmées avec des membres de la commission sport et tourisme à l’Assemblée nationale, et des actions en matière de tourisme seront étudiées afin de participer à la stratégie globale de promotion des territoires par le biais de l’activité touristique.
Les membres présents lors de cette présentation partagent une même conscience, celle que l’événement sportif – et le site sur lequel il se déroule – sont un vecteur de promotion touristique et que ce label pourrait accentuer encore le potentiel.
Après que Didier Gallot ait fait des références à l’oeuvre de Blondin et au style exceptionnel de cet auteur journaliste lorsqu’il traitait des grands événements cyclistes,  Yves Auvinet, président du département de la Vendée, expliqua sa présence par le fait que le Vendée Globe était la propriété du département depuis 2003. Il a salué cette initiative et a estimé que tout ce qui pouvait être vecteur de communication pour la Vendée était positif notamment pour son tourisme. Il a donc donné « carte blanche à cette initiative d’autant plus que nous cherchons à internationaliser le Vendée Globe » (NDLR: par une diffusion médiatique internationale et la présence de davantage de skippers étrangers).
Yves Auvinet a ajouté: « je trouve cette initiative particulièrement audacieuse. »
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

 





À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Bruno Retailleau défend les crèches

Originally posted 2015-12-22 13:26:55. Dans une interview radio sur RTL, Bruno Retailleau, président de la Région des Pays de la Loire a, à ...