Désastre : Les Archives de la Vendée inondées !

Brésil - Grand show brésilien

Brésil – Grand show brésilien

A près les dernières intempéries d’hier samedi soir et de ce jour dimanche 29 mai 2016 sur tout l’Ouest de la France – avec grêlons en grande quantité – dont tous les médias se sont fait l’écho, il a fallu malheureusement faire des constats pour le moins douloureux. Il en est ainsi pour les Archives départementales de la Vendée – rue Haxo à La Roche-sur-Yon et qui recèlent des trésors historiques et des archives d’importance sur l’histoire et le patrimoine vendéen – qui ont été inondées.

L’abondance des intempéries et leur soudaineté ont provoqué des dégâts très importants. Ainsi au sein même des Archives ce sont 200 mètres d’archives qui auraient été endommagées, ce qu’a confirmé le maire de la ville de La Roche-sur-Yon, Luc Bouard. Un délicat travail de préservation des archives mouillées doit désormais être effectué afin d’essayer de les sauver du pourrissement et des moisissures. Une bien triste nouvelle alors que la ville s’apprêtait à se mettre à l’heure brésilienne en fêtant ce dimanche les 10 ans de « Toque de Samba » avec 100 percussionnistes, danseurs, musiciens et chanteurs dont les Batucadas sur la Place Napoléon.

Et pourtant, dans le cadre de la « Vigilance Orange », la Préfecture avait averti – et nous en avions été l’un des relais – des possibilités de « Violents orages susceptibles de provoquer localement des dégâts importants. » La Préfecture ajoutait également que « Des dégâts sont localement à craindre sur l’habitat léger et les installations provisoires » et que des inondations de caves et points bas pouvaient se produire très rapidement !

sechage-plan-du-cadastre

Séchage d’archives en février 2016

Déjà le 22 février 2016, les Archives avaient subis des dégâts en raison de la rupture d’un raccord d’alimentation en eau situé dans le hall d’entrée. Le personnel avait alors évacué les archives touchées puis en avait organisé le séchage. Avaient alors été touchées :
– des fiches cartonnées de l’état de section du cadastre rénové (1923-1977) : 200 boîtes carton de protection sur les 1320 du fonds ont été supprimées mais elles ont préservées les fiches, celles humides ayant alors été étalées sur du papier absorbant.
– les Plans du cadastre napoléonien (1821-1847) : 200 pochettes de protection furent supprimées mais les 12.000 planches des deux collections du cadastre napoléonien ont été sauvées.
– les Atlas reliés d’un premier essai du cadastre (avant 1821) : les dommages furent plus importants ; l’eau avait ruisselé sur quatre atlas contenant chacun plus d’une cinquantaine de planches aquarellées. Les atlas furent déreliés afin d’assurer un séchage isolé par du papier absorbant, mais n’étant pas protégés par des conditionnements, ils ont fortement soufferts.
Trois semaines avaient été nécessaires pour assurer le séchage complet des archives endommagées.

Inondations du 28 mai 2016 : Les mêmes manipulations et séchages vont être opérés par le personnel des Archives. Mais il est peut-être temps de prendre désormais les précautions nécessaires pour une préservation totale de ces archives vis-à-vis des dégâts des eaux ! Car malgré les séchages et les bonnes volontés, les pièces historiques endommagées restent marquées par des traces de mouillures peu esthétiques…
Philippe Brossard-Lotz
Le Reporter sablais

© Photos : Archives de Vendée

 

 

À propos Le Reporter sablais

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Les Sables d’Olonne – Test: soirée de révision du Code de la Route le 14 décembre 2017

Les Sables d’Olonne – Test: soirée de révision du Code de la Route Le jeudi 14 décembre 2017 à 18h30 à l’Auditorium ...